Camembert Museum

Usine Grosjean

La société des Fromageries Grosjean Frères est fondée à Lons-le-Saunier en 1901 par Octave Grosjean, négociant et affineur de gruyère. A partir de 1921, elle se consacre à la fabrication de crème de gruyère, commercialisée sous le nom de Vache Sérieuse. A cet effet, une usine est construite entre 1929 et 1931 dans le quartier des Mouillères. Qualifiée d'usine-modèle, elle comprend caves d'affinage, unités d'écroûtage et de laminage des meules de comté, ateliers de fonte et de conditionnement mécanisés et magasins de stockage. Elle est agrandie vers 1950 : extension de l'atelier de fabrication et de conditionnement au nord et à l'ouest, construction de bureaux et de caves. En 1955, la société Grosjean diversifie ses activités en créant un département de préparation du gruyère préemballé. C'est sûrement pour cet usage qu'elle rehausse le bâtiment des caves d'affinage de deux étages. Elle est reprise vers 1970 par le groupe Nestlé puis, en 1985, par le groupe Besnier, qui compte actuellement 60 unités de production. En 1984-1985, l'usine est de nouveau modifiée : destruction d'une partie des bureaux et construction d'un vaste bâtiment servant de magasin et d'entrepôt industriel. Les fromageries Grosjean ont de 1963 à 1975 utilisé comme caves d'affinage la saline de Montaigu, 48 chemin des Rochettes à Lons-le-Saunier, et de 1960 environ à 1985 l'ancienne filature Patard, 12 chemin de la Guiche. 300 personnes vers 1930, 270 en 1954, 300 en 1961, 230 en 1996.


 DIMANCHE 04 AOÛT 2019 :   Histoire de la fromagerie FRANCOISE à Fervaques (14), par Joëlle Chéruel-Philippe. Photo et petit résumé histoire des fromageries Grosjean à Lons-le-Saunier. Importante mise à jour de plusieurs pages thématiques comme "Ruminer encore et encore" et "Veaux, vaches, moutons" qui se trouvent dans le thème animalier. En cours, création d'une nouvelle thématique intitulée : Chasse & Pêche. 


Moissonière-14 (FRANCOISE-14nv)

FERME DE LA MOISSONNIÈRE, FRANCOISE OLIVIER & CAROLE [FERVAQUES 14]

Olivier FRANCOISE est né le 31 mars 1970 à Deauville.Titulaire d’un baccalauréat, il prépare une classe préparatoire à l’école d’ingénieur au lycée  " Le  Robillard " à Lieury (14). Il est admis ensuite à l’école d’ingénieur d’agriculture à Bordeaux (33) où il étudie pendant trois années et obtient le diplôme d’ingénieur agronome. Suite à ce diplôme, il devient salarié à la chambre d’agriculture du Calvados de Vire (14) au C.E.R. France (centre économie  rurale), il est conseiller de gestion de 1994 à 2001, et enfin directeur de la région Pays d’Auge à Lisieux (14) de 2001 à 2011.

Son épouse Carole RENOUF est née le 2 avril 1973 à Caen (14), ils se marient le 13 septembre 2008 à Saint-Martin-de-la-Lieue (14). Carole passe son baccalauréat à Caen, puis entre en IUT pour préparer une maîtrise d'AES (administration économique et sociale), elle obtient un DESS en audit agricole à l'IHEDREA à Paris en juin 1998. Elle devient conseillère de gestion agricole au C.E.R France à Lisieux (14), puis responsable d'équipe conseil.

Les parents d’Olivier sont agriculteurs à la tête d’une ferme laitière et herbagère à Saint Pierre Azif (14). Les parents de Carole sont aussi agriculteurs sur une ferme en  polyculture élevage (céréales, pommes de terre, vaches laitières et vaches allaitantes) à Baron sur Odon (14). Le rêve d’Olivier a toujours été de pouvoir s’installer sur une exploitation qui produit et transforme. Comme dans son métier, Olivier se rend régulièrement chez les agriculteurs notamment chez Didier Lallier, il commence à rêver de La Moissonnière qui est exactement ce qu’il cherche...il en parle à son entourage, étudie la question avec son épouse Carole.

Moissonière-16 (francoise 26° Moissonière-15 (Francoise 14nv)

Si bien qu’à  la fin d’un rdv avec Didier Lallier, Olivier lui demande s’il est susceptible de lui vendre son exploitation. D’abord  surpris, Didier Lallier prend la demande en considération et c’est ainsi que commence la reprise de l’exploitation. Mais il y a un mais … ni Carole, ni Olivier ne sont concrètement du métier. Ainsi tout naturellement Didier transmet son expérience et son savoir-faire pendant les premiers mois de l'installation.

En mai 2011, Olivier et Carole achètent le corps de ferme, le cheptel, la fromagerie, le matériel. Ils reprennent également tout le personnel et toutes les terres louées à différents propriétaires. La production laitière est assurée par un troupeau de 80 vaches laitières composées de normandes et de Prim’holstein. La superficie de l’exploitation est de 145 ha, 85 ha en pâturages et 60 ha en labours. Olivier met en valeur l'herbe. Il partage les 30 ha de pâturage des vaches en 18 parcelles (paddocks) de 1 à 2 ha chacune. Cela permet d'optimiser la gestion de l'herbe par une bonne rotation des vaches. 40 ha d’herbe sont réservés au foin pour l’hiver. La production laitière annuelle est de 750 000 l de lait, 370 000 l sont transformés pour les fromages, 30 000 l destinés aux veaux. Le surplus est ramassé par Lactalis tous les jours. Ce lait est envoyé à la laiterie de Jort (14) ou à la laiterie Lanquetot à Orbec (14) pour fabriquer du camembert au lait cru. Carole et Olivier emploient cinq salariés, deux employées dont une à mi-temps pour la fromagerie. Les autres salariés participent aux travaux de la ferme. Carole et Olivier participent tous les deux à la fabrication des fromages.

Francoise 01nv (pave d Auge) Francoise-02nv (pont l'eveque) Francoise 03nv (pont eveque) Francoise-10nv (Fervaques)

La production annuelle de Pont-L’évêque de 220 gr est de 21 000 unités, les 400 gr de 31 000, les grands Pavé d'Auge 500 gr de 15 000 unités, les petits Pavé d'Auge 320 g de 20 000 unités. La production du Fervaques de 300 gr est de13 000 unités.

En 2016/2017, Carole et Olivier décrochent une médaille d’or au comice agricole du pays d’auge à Lisieux (14) avec leur nouveau fromage " Le Fervaques" un fromage à pâte molle avec une croûte lavée, il est petit, rond, orangé, ressemble à un livarot mais il n’en est pas un.  Autres récompenses, à la fête du fromage à Pont-L’évêque (14) en 2017 et en 2018, ils remportent le 2e Prix du concours national du meilleur pont-l’évêque : la médaille d'argent.

Image 4La fabrication se pratique tous les jours, sauf le jeudi et le dimanche. Tous les jeudi, Olivier effectue une tournée régionale d’environ 350 km et rend visite à ses clients dont certains ont des idées originales pour valoriser ses produits. Ainsi à Fervaques : la boulangerie Letellier fabrique des toastinettes pour l’apéritif à base de Pavé d’Auge et de Fervaques. La boucherie de Mr et Mme Aumont ajoute du Fervaques à la fabrication de saucisses. La tournée conduit Olivier d'abord à Lisieux puis Pont l’évêque, Beuzevile, Honfleur, la côte fleurie et Caen. Les clients sont des fromageries, des épiceries fines, des fromagers ou agriculteurs qui font les marchés, des magasins spécialisés en produits locaux et des grandes surfaces. Les autres clients en dehors de la tournée hebdomadaire sont livrés par un transporteur frigorifique. Lauréats Concours du meilleur pont-l'évêque (le Pays-d'Auge 2018)

En plus des 110 vaches laitières Carole et Olivier élèvent 190 animaux, 15 bœufs par an et 40 génisses élevées pour le renouvellement des vaches. La superficie de l’exploitation en 2018 reste inchangée depuis leur installation en 2011. Le Slogan sur les étiquettes de Pont-L’évêque reste identique à celui de son prédécesseur Didier Lallier " De nos prairies ….à votre table " préconisant le cycle court que pratique cette exploitation depuis 1950. Carole et Olivier ajoutent une nouvelle étiquette pour leur fromage créé en 2015 " Le Fervaques". Les étiquettes des Pavés d’Auge sont typographiées par la société ABC Emballages à Rigny la Salle (55) et par la société Cibem leroy à Saint Pierre en Auge (14). Les étiquettes en papier sont éditées par l’imprimerie Lemesle à Livarot (14).

Accueil et vente directe à la ferme : du lundi au vendredi : 8 h à 13h et de 14 h à 16 h, samedi de 8 h à 12 h.          https://www.fermedelamoissonniere.fr/

Entretiens : Carole et Olivier Françoise  janvier 2019. Sources : Michel Lebec : fromages et fromageries du  Pays  d’Auge des  Années 1870 à nos jours page 146.

Joëlle Chéruel-Philippe [Camembert-Museum, le 04 août 2019]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 04/08/2019

Creative Commons Licence
Camembert Museum by http://www.camembert-museum.com/ is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.