Chez les Deux-Sévriens (79)

79 lait-riblaire (St-Varent 1nv)

C'est en 1893, que Paul Réau et son associé Clément Vivon, vont fonder une beurrerie à Saint-Varent. Une initiative privée qu'il faut saluer, car ne bénéficiant pas des statuts avantageux des coopératitives qui se multipliaient dans le département à cette époque-là. Le succès est immédiat. En 1911, une fromagerie et une caséinerie sont annexées à la laiterie dans des bâtiments construits en face des précédents. Paul Réau dépose en 1914 la marque Fromagerie de Riblaire, probablement pour éviter toute confusion avec la Coopérative concurrente de Saint-Varent. Dans les années 1930, la laiterie est l'objet de nombreuses transformations, tandis que la fromagerie-caséinerie est reconstruite. Cette entreprise, dont les productions consistent en beurre, caséine, fromages de lait de vache et de chèvre, est alors la plus importante laiterie privée du département. Ses propriétaires possèdent de nombreuses maisons dans le hameau, ainsi qu'un café situé à l'entrée de la laiterie. En 1961, la laiterie de Riblaire va former une union avec deux autres laiteries privées du département : les laiteries de Laubreçais et de Secondigny, ce qui permet l'installation d'une unité de fabrication de poudre de lait sur le site, alors que cesse la production de caséine. En 1965, l'usine est vendue à la Société Atlalait, un groupe laitier de Nantes (44), qui est intégré au groupe Besnier dans les années 1980. Un historique très complet est prévu. Voici quelques étiquettes de la laiterie-beurrerie-fromagerie de Riblaire.

2-Sevres-430nv (Riblaire 30) 2-Sevres-434nv (Riblaire-34) 2-Sevres-436nv (Riblaire-34)

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 01/09/2017

Licence Creative Commons
Camembert Museum de Serge Schéhadé est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Basé(e) sur une oeuvre à www.camembert-museum.com.