Boizia Baptiste, Beurrerie à Vue (44)

44-Vue (beurrerie Boizia)

BEURRERIE BAPTISTE BOIZIA, (VUE, 44)

Jean Baptiste Joseph Boizia est né le 16 janvier 1881 à Vallet (Loire-Atlantique). Le 18 novembre 1911, il épouse à Saint-Viaud, Marie-Angélique Fillaud (1885-1965). Le couple donne naissance à trois filles : Yvonne-Aimée (1912-1934), professeur à l’Institution Notre-Dame des Anges, Anne-Marie Françoise (1914-2002) et Marie Louise Boizia. En 1903, la société Boizia & Cie, formée de Baptiste Boizia, Aimé Bigeard et Francis Fillaud était propriétaire de la laiterie du Pont, appelée aussi laiterie Saint-Seglin à Pipriac, en Ille-et-Vilaine (35). L’affaire est cédée en 1919 à Camille et Marcel Guionnet. En 1912, Baptiste Boizia commence la fabrication du beurre dans sa ferme située à Vue (Loire-Inférieure). Mobilisé pendant la Grande Guerre il est détaché au 7ème puis au 10ème régiment d’artillerie. Le 13 novembre 1921, une section de l’Union Nationale des Combattants (U.N.C.) est formée à Vue. Mr Boizia est élu vice-président. En 1925, J-B Boizia, étonné du mauvais rendement de sa laiterie, organise une surveillance discrète et découvre que Foucher Fernand (chauffeur) et son épouse Yvonne (journalière lui dérobent de la crème. Le couple sera inculpé de vol de crème au préjudice de la laiterie de Vue dont ils étaient employés. La laiterie beurrerie de Vue est cédée à la société Lefèvre-Utile, 2 Quai Baco à Nantes en 1926.

En 1928, Baptiste Boizia de Vue, met en vente une camionnette Ford, 1000 kilos, état neuf. Le 22 août 1925, Joseph Boizia, négociant en vins, et père de Baptiste Boizia décède à l’âge de 73 ans, à la Grange, commune de Mouzillon. Sa veuve de son nom de jeune fille Joséphine Fleurance y décède en 1939. C’est là que résident apparemment Baptiste, sa femme et ses enfants vers 1928.

Baptiste Boizia était adjoint au maire de Vue au milieu des années 1930. Décédé le 17 février 1950 à Vue (44).

Date de dernière mise à jour : 01/05/2021