Laiterie Coopérative de Tonnay-Charente (17)

17 tonnay chte

LAITERIE COOPÉRATIVE DE TONNAY-CHARENTE  [TONNAY-CHARENTE 17]

La Laiterie Coopérative de Tonnay-Charente est fondée en 1904 : Monsieur Baillou en est le Président. Elle est installée aux Perriers, à la ferme Mahé, puis transférée à l'Enclouze en 1911. Dans les années 1950, 312 sociétaires sont répartis sur Tonnay-Charente, Cabariot, Moragne, Lussant et Saint-Hyppolyte. En 1956, le personnel compte 23 hommes et femmes : un directeur, un contrôleur, un comptable, deux beurriers, un fromager, un écrémier, un caséinier, un chauffeur pour la chaudière, et à l’extérieur, les chauffeurs des camions-ramasseurs, les ramasseurs hippomobiles.

Tonnay charente historique 29

La production laitière s’est accrue par la qualité du cheptel, du fait de l’insémination artificielle et des conseils des services agricoles. On surveille, également, les productions trop faibles et la propreté du lait. La production du beurre est consommée dans la région, l’excédent est expédié aux Halles Centrales de Paris. Le beurre de Tonnay-Charente est très apprécié, il obtient de nombreuses médailles au Concours Général Agricole de Paris.

Tonnay charente tyros beurre 5

Le lait est pasteurisé, c’est-à-dire chauffé à 90° et brutalement refroidi à 4°, ce qui n’était pas le cas avant 1953. Peu de microbes pathogènes résistent et les vitamines sont gardées. On disait « ce lait est le lait de l’avenir » ; La laiterie de Charente met par jour sur le marché, 400 kg de beurre, 400 kg de fromage livré frais à La Rochelle pour l’affinage. Elle fait également des petits suisses, et des yaourts, produits frais appréciés de la clientèle.

char-mtme-116.jpgDe  plus, elle produit de la caséine ; dans les années 1950, 6 ou 7 tonnes par mois sont expédiées à Paris, à Niort, et même à Saint-Claude dans le Jura pour faire des boutons. Mais l’arrivée sur le marché des matières plastiques de pétrole tue cette demande. Les caséineries d’après-guerre se reconvertissent en fabriquant du lactosérum ou petit-lait, et de la poudre de lait pour nourrir les veaux. A Tonnay-Charente, les sous-produits et résidus lactés sont vendus à Claude Morin pour sa porcherie attenante. Le taux de matières grasses et de matières azotées du lait, définit le prix payé aux sociétaires, comparable à celui payé par les meilleures coopératives voisines. Ce prix étant défini par Clément Vinet, président de la Laiterie de Tonnay-Charente. Celui-ci s’est efforcé de moderniser le matériel, mais ne peut se permettre de faire supporter les grosses dépenses aux sociétaires ; elles sont soumises à l’avis d’André Dullin, Président de l’Association des Coopératives de Surgères, étudiées par un ingénieur du Génie Rural, enfin, transmises au Ministère de l’Agriculture.

Tonnay charente historique 99

Distribution de lait à Tonnay-Charente le 07 mai 1905. Sources : Sud-Ouest (1956), Association Centrale des Laiteries des Charentes et du Poitou/Mme Boutin (fonds privé), M. Boisson de la Noue (fonds privé), M. Bossuet (fonds privé).

Une grande période de prospérité laitière a duré de 1925 à 1955, puis l’élevage laitier a fortement chuté. Tout indique une longue désaffection envers le lait et une orientation nouvelle de l’élevage vers l’embouche, phénomène bien particulier à la région. Puis dans les années 1960, à la suite de regroupements et spécialisations, la Laiterie de Tonnay-Charente cesse de fonctionner le 12 octobre 1966. Le lait sera alors ramassé et porté à la Laiterie de la Belle-Judith à Rochefort, qui plus tard l’expédiera à celle de Surgères.

Photos tonnay cht en 2009 3 Photos tonnay cht en 2009 25

Photos tonnay cht en 2009 37 Photos tonnay cht en 2009 16

Mais je me rappelle que plusieurs mois ou années après la fermeture, on trouvait encore du beurre enveloppé dans les emballages de Tonnay-Charente. La dernière réunion des sociétaires a eu lieu dans le cinéma de Tonnay-Charente (actuelle perception) sous la présidence de Clément Vinet. Le vote de l’Assemblée a décidé de l’arrêt de la laiterie. Le Président demanda alors que l’on baisse le rideau de scène du cinéma, où la publicité de la laiterie figurait. Mais l’histoire ne dit pas s’il a conclu par « Rideau, Messieurs, La Laiterie c’est fini »

Article signé J.P. [pour Camembert-Museum le 12-10-2016]

 

Date de dernière mise à jour : 29/10/2016

Licence Creative Commons
Camembert Museum de Serge Schéhadé est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Basé(e) sur une oeuvre à www.camembert-museum.com.