Demarest (Laigné en Belin 72)

72-LaigneenBelin-nv

LAITERIE-FROMAGERIE GEORGES DEMAREST [ LAIGNÉ EN BELIN 72] 

C’est en 1926, que la famille Demarest, originaire de La Flèche, va commencer à s’intéresser au site du Buron, de Laigné en Belin, afin d’y construire une laiterie-fromagerie. Georges Demarest & Nonnez-Lopès (Son associé ou probablement le nom de jeune fille de son épouse) était déjà propriétaire de deux laiteries : La laiterie-fromagerie de La Robinière, à Lézigné, en Maine et Loire et une autre à Saint-Germain du Val (Sarthe).

LE CHOIX DU SITE : Dans les années 1920, le Belinois, n’est pas seulement une terre à sapins, où l’on ne cultive que du chanvre et de la pomme de terre. De nombreuses petites exploitations, de moins d’une douzaine d’hectares, subsistent, en exploitant le lait de la ferme, et en fabricant des beurres et des fromages vendus sur les marchés de la région. La construction ne traîne guère, l’usine, moderne pour l’époque, est construite en briques, le toit est recouvert d’ardoise, et une porcherie est construite pour l’utilisation du lactosérum résiduel pour engraisser des porcs. La fromagerie Demarest est rapidement fonctionnelle.

sarthe-129.jpg sarthe-130.jpg sarthe-131.jpg 

LE FONCTIONNEMENT DU SITE : Une petite charrette à cheval réalisait le ramassage du lait dans les environs immédiats, et des camions Ford spécialement équipés pour le transport de bidons de 20 ou 40 litres ou même de tanks sphériques de 1000 litres, collectaient le lait dans des fermes plus lointaines. Les employés étaient recrutés dans la région, et étaient généralement logés et nourris sur place. Parmi eux, on peut citer Monsieur Maurice Crème, qui était chauffeur, ou Monsieur Gaston Chevreau, qui était beurrier. Très tôt le matin, la collecte de la matière première commençait dans plus de 70 fermes, et il fallait être de retour avant dix heures, surtout l’été, à cause de la chaleur. Le lait était transformé avant midi. La beurrerie occupait un vaste atelier, elle était équipée de deux grandes barattes, de deux écrémeuses, d’une pompe et d’un malaxeur qui assurait le délaitage. L’eau claire ruisselait sur le carrelage et entretenait la propreté de l’atelier dans lequel s’activaient deux beurriers. L’usine employait jusqu’à 40 personnes. Les expéditions se faisaient à partir de la gare de Laigné-Saint-Gervais, et localement, une voiture sillonnait la région livrant des produits laitiers et même charcutiers avec l’exploitation de la viande de porc produite sur place.

pigeons-sarthe-2.jpg pigeons-sarthe-1.jpg sarthe-112.jpg

Nous savons aussi, que Monsieur Demarest, était propriétaire d’une fromagerie à Clermont-Créans, petite commune du canton de La Flèche, au sud du département de la Sarthe. Aucune information à ce jour sur ce site de production. Le 27 juin 1929, la marque «GE-DE» initiales de Georges Demarest, désignant des fromages genre suisse, demi-sel, Pont-l’Evêque, camembert, beurre et charcuterie, est déposée au greffe du Tribunal Départemental de Première Instance de la Sarthe, au Mans, par la société Demarest & Nonnez-Lopès, 15, rue du Rempart, à La Flèche.

Les années passent, Monsieur Demarest âgé, est invalide. Son épouse, ne peut continuer toute seule à diriger l’entreprise familiale. À la fin des années 1950 ? les fromageries BEL reprennent l’usine de Laigné-En-Belin, et il me semble aussi qu’ils rachètent l’ensemble des sites de M. Demarest. (A vérifier)

Tous nos remerciements à Monsieur Couturier qui avait déjà travaillé sur le sujet, et avec qui nous continuons à collecter des informations. Nos remerciements aussi à Madame Véron pour les belles étiquettes qui illustrent en grande partie l'historique Georges Demarest. Nous recherchons aussi tous documents pour établir le lien avec le rachat des fromageries Defrance]

Serge Schéhadé [Camembert-Museum le 22 août 2012]

 

Date de dernière mise à jour : 26/09/2015

Licence Creative Commons
Camembert Museum de Serge Schéhadé est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Basé(e) sur une oeuvre à www.camembert-museum.com.