Laiterie Coopérative de Chadenac (17)

Chadenac photos 2009 2

LAITERIE COOPÉRATIVE DE CHADENAC 17Q

La région Poitou-Charentes est réputée pour le dynamisme de son mouvement coopératif laitier né à la fin du 19ème siècle. Suite à la crise phylloxérique, quelques 120 coopératives laitières seront créées, transformant le lait livré par leurs sociétaires en beurre, fromages, poudre de lait ou caséine.

C’est ainsi que la Laiterie coopérative de Chadenac est fondée en février 1896 dans un ancien moulin à blé situé sur un affluent du Mortier. Le marquis Maurice Lannes de Montebello, propriétaire de la laiterie de la Bruyère à Souméras, loue les locaux durant un certain temps. On y fabrique un excellent beurre vendu aux halles centrales de Paris, ainsi qu’en région parisienne. À l’Exposition Universelle tenue à Paris en 1901, la laiterie de Chadenac est ainsi déjà récompensée pour l'excellence de ses beurres.

Image-20190608

À partir de 1946 au beurre et à la caséine s'ajoute la fabrication de fromages genre camembert ; ces fromages, affinés d'abord dans des carrières proches, le seront par la suite dans un bâtiment édifié spécialement à cet usage. Cette même année, Oscar Miton, agissant en tant que Président de la Laiterie Coopérative de Chadenac, dépose la marque de camembert « Le Bon Vigneron » ; ainsi que la marque de camembert « Blanche Neige ».

La commercialisation se fait surtout en Afrique du Nord, et après 1962, la laiterie devra trouver de nouveaux débouchés. Dans plusieurs publicités, la coopérative se disait spécialiste de l’export. Elle intègre aussi l'Union de la Saintonge Laitière avec les laiteries de Pérignac, Clion, Belluire, Saint-Bonnet et Pons.

Chadenac photos 2009 3nv Chadenac photos 2009 4nv

Dans les années 1970, des problèmes de direction contraignent la Saintonge laitière à s'unir avec la coopérative Charente-Seudre dont fait partie la laiterie du Gua. Puis, en 1981, naît le groupe Charente-lait, et le site de Chadenac se spécialise dans la fabrication du Mottin charentais. Le lait est ramassé localement et l'excédent est dirigé vers Surgères ; 300 000 fromages sont fabriqués par semaine.

Depuis les années 1960, l'effectif d'une soixantaine de personnes n'a pratiquement pas varié. En 1961, Monsieur Delhommais est nommé directeur de la laiterie coopérative de Chadenac.

Chadenac-126 (bneige-02nv) Chadenac-33nv (duchesse 33) Chadenac-300 (Chateau 300nv) Chadenac-10nv (Prairie 10) Chadenac-200 (Triolet 200nv)

Chadenac-125 (Bneige 01nv) Chadenac-40nv (laiterie 40) Chadenac-250 (parapluie 1nv) Chadenac-252 (parapluie 2nv) Chadenac-01nv (Trefle-17Q)

Chadenac-110 (Neigeb-110nv) Chadenac-113 (Neigeb-113nv) Chadenac-50 (Fleurs 50nv) Chadenac-60 (Sirepons 50nv) Chadenac105 (saintonge 2nv)

1983 La Laiterie Coopérative de Chadenac adhère au GLAC.

Camions laiterie de chadenac

2011 Le Glac (groupement des laiteries coopératives Charentes-Poitou), qui a entamé un processus de fusion avec Eurial en juin dernier, devrait fermer les laiteries de Lezay (79) et Chadenac (17), indique L’Usine Nouvelle. Les productions des deux sites devraient être transférées sur les unités de Saint-Saviol dans la Vienne (86) et de Bougon (70). Une centaine de salariés sont concernés par ces fermetures, mais le Glac assure qu’il n’y aura pas de licenciements.

1/Conseil régional de Poitou-Charentes - Service chargé de l'inventaire

Serge Schéhadé (Camembert-Museum, le 10 juin 2019)

 

Date de dernière mise à jour : 13/06/2019

Creative Commons Licence
Camembert Museum by http://www.camembert-museum.com/ is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.