Laiterie Fromagerie Coopérative de Taugon (17)

CP-Taugon-17b

SITUATION GÉOGRAPHIQUE : La commune de Taugon (800 habitants), est située dans la région Poitou Charentes, dans le département de la Charente-Maritime, non loin de La Rochelle. Pour mieux la situer encore, les communes les plus proches sont Maillé (85), Vix (85), et Saint-Jean de Liversay (17). Le Marais Poitevin est aussi tout proche...

HISTORIQUE : La laiterie de Taugon, créée le 3 décembre 1893, ne démarrera son activité que le 1er avril 1894, la même année que les laiteries de Surgères (17) et Anais (17). Fonction principale : la fabrication du beurre et de la caséine.
Dans le dossier du Patrimoine industriel de Poitou-Charentes, et la fiche consacrée à Taugon, les bâtiments de la laiterie sont ainsi décrits « Atelier de fabrication en moellon de calcaire enduit, en rez-de-chaussée surélevé, de plan en U, couvert d'un toit à longs pans en tuile mécanique avec pignons découverts. Logements du directeur et du chauffeur en moellon enduit couverts d'un toit à longs pans en tuile mécanique. Atelier de fabrication de la caséine en pan de béton et parpaing de béton couvert de sheds en ciment amianté ». La laiterie possédait son propre château d’eau pour alimenter son usine. En 1902, l’ancienne chaudière est remplacée par une chaudière, de système Thomas Laurens, de 18 chevaux.

Taugonlogo

La Laiterie-beurrerie de Taugon employait une quinzaine de personnes et travaillait avec trois ramasseurs de lait indépendants. Le lait était collecté à Taugon, ainsi qu’à Maillé, l’Ile d’Elle, Vix,  et d’autres communes, dans un rayon de 8 à 10 kilomètres, ainsi que dans de petites fermes accessibles uniquement par barque. Le beurre en est la principale fabrication. En 1898, le Journal d’Agriculture Pratique, de Jardinage et d’Economie Domestique, dans son numéro du 06 janvier1898, énumère les Lauréats du Concours Général Agricole de Paris, et l’on retrouve dans la catégorie Beurres des Charentes et de la Gironde, la Laiterie Coopérative de Taugon, qui est récompensée d’une médaille de bronze, quatre ans seulement après le démarrage de son activité, preuve d’une qualité indéniable. D’autres récompenses viendront récompenser le travail de cette usine pour ses beurres en 1926 (médaille d’argent) puis en 1938 (médaille d‘or), sans compter les Concours régionaux.

Laiterie de taugon 17 001nv Laiterie de taugon 17 002nv Laiterie de taugon 17 003nv Laiterie de taugon 17 004nv

Laiterie de taugon 17 006nv Laiterie de taugon 17 007nv Laiterie de taugon 17 008nv Laiterie de taugon 17 005nv

Pour pérenniser une entreprise, la diversification des produits est une nécessité absolue. C’est ainsi qu’en 1931, sous l’impulsion de M. Dufour et Renaudeau, un atelier de caséine est construit, ainsi que deux logements dont bénéficieront le directeur ainsi qu’un chauffeur. Le sérum, le lait écrémé et le babeurre servaient à l’alimentation des porcs, et ces produits étaient vendus à un particulier, Monsieur Breteau, qui avait une porcherie située à 200 mètres seulement de l’usine.
Qui dit diversification dans une laiterie dit aussi fromages : Une fabrication de fromages de type Saint Paulin est lancée, ainsi que la fabrication d’Emmental destiné aux fromages fondus. L’usine produira aussi de l’Edam, commercialisé sous le nom de plusieurs marques comme « Le Petit Taugonnais » « Comal » et « Le Maître ».

Taugonnnais 003nv

Dans l’Inventaire Général et le dossier documentaire consacré à l’usine de Taugon, on apprend aussi que les bâtiments furent transformés en 1953 par les architectes Ch. Pavid et W. Barbey de Cognac (Charente) . En 1965, la Coopérative de Taugon faisait partie du groupe U.L.A.C.O.S.A. qui regroupait en plus de la laiterie de Taugon, les laiteries et coopératives de Marans, Andilly-les-Marais, Saint-Jean-de-Liversay, La Ronde et Sain-Hilaire la Palud (79). Malheureusement, ce mariage fut de courte durée. Enfin, comme chaque histoire a une fin, vers 1969, après 73 ans d’activité ininterrompue, l’usine de Taugon, qui était adhérente, rappelons-le aussi, à l’Association Centrale des Laiteries des Charentes et du Poitou, fusionnera avec celle du Mazeau en Vendée (85), qui reprendra ses tournées de lait, ainsi qu'une partie du personnel dont Monsieur Sauzeau, chef fromager. La Laiterie Coopérative de Taugon cessera par la suite toute activité.

Taugonedam3nv Taugonedam4nv Taugonedam5nv Taugonedam7nv

Les locaux servent encore de nos jours de ferme à un particulier.

Gousseau Marcel [Camembert-Museum le 14 mai 2015]

Date de dernière mise à jour : 04/06/2015

Licence Creative Commons
Camembert Museum de Serge Schéhadé est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Basé(e) sur une oeuvre à www.camembert-museum.com.