Herson Achille (Paris 75)

75 hersongd1nv

HERSON Achille François Félix est né le 26 janvier 1851, à Palaiseau dans l’Essonne. Il était négociant en fromages, fondateur et président (1888-1893) de la Chambre Syndicale des Marchands de Beurres, Œufs, Fromages et Crémiers de Paris.. Créateur d’une fromagerie modèle à vapeur en 1898, près de Gaillon dans l’Eure (27), Membre du Jury, et hors concours aux Expositions universelles de Paris, 1889 et 1900. Propriétaire de caves modèles pour la maturation des fromages; entrepôt à domicile; L’une des plus anciennes maisons de Paris. Achille Herson a participé aussi à l'organisation d'expositions internationales, fait Chevalier de la Légion d'honneur en 1900.

L'histoire des Établissements Herson commence en 1886, avec la dissolution le 26 octobre 1886 de la société Pitou & Herson, rue Berger 17, et la cession des droits de M. Pitou à Monsieur & Madame Herson qui continuent seuls (Acte du 26 octobre 1886)

Établissements Achille HERSON : Société anonyme au capital de 490.000 francs. Tél Gut. 22.58 chèq. post. 707 Paris, Registre du Com. Paris 148.377.
Achille Herson, administrateur délégué. E. Herson, ingénieur agricole, directeur.
Maison principale : 17, rue Berger (Halles Centrales), Paris 1er. Expéditions en Province et à l’étranger.

Le siège social ou maison mère de la société des Établissements Herson était située 17, rue Berger, tout près des Halles de Paris, une succursale se trouvait au numéro 14, de la même rue, qui avait appartenue à la maison Girard. Les spécialités recommandées par les Ets Herson, selon de nombreux encarts publicitaires parus dans la presse de l’époque étaient le Camembert & le Pont-l'Evêque des Princes, le camembert et Munster de la Couronne Royale, qui étaient des marques déposées (voir plus bas) ainsi que des fromages de la Trappe, des fromages italiens type Gorgonzola, les roqueforts « surchoix », brie fin, maroilles du nord, etc… À signaler aussi que la société avait une Maison d’achat et des caves à Herzogenbuchsee (Suisse), pour sélectionner et acheter les meilleures pâtes cuites pressées comme le Beaufort, le Gruyère ou le Comté.

1903, Employés Voleurs : Monsieur Herson, marchand de fromages en gros, rue Berger, numéro 17, s'étonnait, depuis quelque temps, de voir disparaître rapidement des « boules de Hollande » et ses « meules de Gruyère ». Une surveillance des plus actives fut exercée par le service de la Sûreté et, hier, des agents en bourgeois mettaient en état d'arrestation trois employés, Maurice Fourmillot, 17 ans, Louis Selves, 34 ans, et Jean Salgues, ? ans. Conduits par devant M. Bureau, commissaire de police des Halles, ces individus furent, après interrogatoire, envoyés au Dépôt. (Le Journal 30 janv 1903)

1913, Elle a Volé 30,000 francs de fromages, mais c'était pour un artilleur : En faisant ces jours derniers, son inventaire annuel, M. Herson, marchand de fromages en gros, 17, rue Berger, constata avec stupeur que d'importants détournements avaient été commis à son préjudice. Il appela aussitôt ses trois caissières, leur signala les vols dont il était victime et les pria de rechercher si elles n'en trouvaient point trace dans la comptabilité. Après un examen assez long, deux des caissières découvrirent sur certains livres des surcharges et des grattages, elles prévinrent M. Herson, et les soupçons se portèrent sur la troisième caissière, Mlle Henriette Delbos, âgée de vingt-deux ans.
M. Durand, commissaire du quartier des Halles, dès qu'il fut saisi régulièrement de l'affaire, fit amener à son cabinet Mlle Delbos. L'interrogatoire fut long. La jeune femme se défendait adroitement, mais le commissaire eut le dernier mot. : la caissière avoua que depuis un an environ elle avait volé une trentaine de mille francs à son patron. Ingénument elle raconta qu'elle était fort éprise d'un jeune sous-officier d'artillerie caserné au fort de-Bruyères. Comme elle ne gagnait que 90 francs par mois, il lui était difficile de venir en aide à son ami ; alors elle puisait dans la caisse de son patron. Elle ajouta que, pour ménager la susceptibilité de Gacq, à qui elle envoyait régulièrement chaque mois une somme de 200 francs, elle lui avait dit qu'elle avait hérité d'un de ses amis. Une perquisition opérée dans la chambre de la jeune fille, rue du Faubourg-Saint-Denis, 82, amena la découverte d'une somme de 1,800 francs, de nombreux bijoux et de récépissés de dépôts dans un établissement financier. Pendant que M. Durand perquisitionnait, le sous-officier eut la mauvaise idée de se présenter au domicile de son amie. Sans hésiter le magistrat le mit en état d’arrestation.

paris-019.jpg Paris-019B Parisherson-1NV

Parisherson-2NV Parisherson 3nv

1913, L'Exposition Universelle de Gand (Septembre 27) : Le grand succès que vient d'obtenir à Gand la société des Établissements Herson, 17, rue Berger, à Paris, pour la superbe exposition de ses fromages fins de toutes espèces, s'est traduit par l'attribution d'un grand prix, qui vient s'ajouter aux nombreuses récompenses déjà obtenues par cette maison ancienne. Les Etablissements Herson, dirigés par M. A. Herson, chevalier de la Légion d'honneur, officier du Mérite agricole, sont en effet. réputés partout pour l'excellence de leurs fromages, provenant de leur fabrication ou des grandes marques de France et de l'étranger dont ils sont les entrepositaires-affineurs. Ils sont également les représentants des marques les plus célèbres, telles que les « Camemberts » et les « Pont-l'Evêque des Princes », portant, marque de la firme, une « couronne royale ». Les vrais gourmets accordent une préférence méritée à ces fromages en les demandant dans toutes les bonnes maisons. Les Établissements Herson ont étendu leur activité commerciale jusqu'aux confins de nos plus lointaines colonies en préparant, par un procédé spécial et breveté, des conserves de « Camemberts des Princes » destinées aux pays chauds, ..portant également une « couronne royale, marque réservée aux seuls fromages de choix.

1915, Incidents aux Halles (12 octobre) : Nouvel incident aux Halles de Paris à propos du fromage. Le préfet de police et le ministre de l’intérieur interviennent et convoquent M. Herson, Président du Syndicat des Fromages en Gros. Le camembert se fait rare, et une grande partie des arrivages est revendue aux armées. (Journal Le Matin). (La France est en guerre, de nombreuses denrées alimentaires comme les fromages sont acheminées au front, les prix grimpent.......)

1919, Lettre de M. Herson au Ministre de l'Agriculture : Le président de l'Union syndicale des marchands en gros de fromages, beurres et oeufs, M. Herson, vient d'adresser à M. Noulens, ministre de l'agriculture, une lettre dont voici la conclusion : Nous demandons le rétablissement de la criée pour tous les fromages sans exception, et la suppression absolue de la resserre, sauf pour les marchandises arrivant après la clôture des ventes, et l'affichage générale de tous les produits mis en vente, en tous lieux, gros et détail.

1923, L'Exposition Générale d'Industrie Laitière : En 1923, se tenait à Paris, au Champ-de-Mars, l’Exposition Générale d’Industrie Laitière. L’organisation de cette manifestation était due à  un comité de personnes dont M. Paul Cabaret, directeur honoraire au ministère de l’agriculture, Paul Mercier, député, Gabriel Dayné, Achille Herson, et d’autres ….

Pierre Boisard, dans son livre « Le Camembert Mythe Français » mentionne Achille Herson, un négociant en fromages parisien, particulièrement friand de références royales, avec la création de marques comme le « Camembert de la Couronne Royale » ou « Le Camembert des Princes » Il ajoute : « Faut-il en déduire pour autant une orientation politique antirépublicaine ?
Nous aimerions répondre à cette interrogation : politique et affaires ne font pas bon ménage. Achille Herson était un commerçant très avisé, et avait un sens aigu des affaires. Officier du Mérite Agricole, Chevalier de la Légion d’Honneur, il était le fondateur et le président de la Chambre Syndicale des Marchands de Beurres, Œufs, Fromages et Crémiers de Paris. Il était aussi propriétaire d’une fromagerie à Gaillon dans l’Eure. Contrairement au camembert, l’argent n’a pas d’odeur, et les références à la monarchie ne sont là que pour rappeler ou suggérer la noblesse d’un produit, et son ancrage dans l’histoire et le passé.

Herson-Achille (Pubentete-01)    75-Mouriès-Cie 

Monsieur Achille Herson va céder son affaire à une date indéterminée à ce jour à la société MOURIÈS & CIE L’année de cession la plus probable semble être 1937, avec le renouvellement des principales marques de l’ancienne maison Herson, par Mouriès & Cie; Une facture de la société Mouriès de 1942, mentionne déjà les Anciens Ets Herson.

Serge Schéhadé pour [Camembert-Museum, le 1er mars 2015]

 

Date de dernière mise à jour : 06/07/2016

Licence Creative Commons
Camembert Museum de Serge Schéhadé est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Basé(e) sur une oeuvre à www.camembert-museum.com.