Lavalou Pierre (Sérans 61)

61-Sérans-laiterie

La fromagerie du Domaine de Mesnil-Glaise est construite par la famille Lavalou vers 1916. Les bâtiments comprennent un logement de contremaitre construit vers 1917, un logement pour accueillir les ouvriers qui sont logés et nourris sur place, une remise, un transformateur, un château d’eau, deux pièces de séchage, ainsi qu’une cour. La laiterie est agrandie une première fois en 1925, puis à nouveau en 1930.

Après le décès de Jean-Marie Lavalou en 1942, son fils Pierre, né en 1897 se retrouve à la tête de la fromagerie de Sérans (Orne). Monsieur Raymond Sagot, va occuper le poste de directeur de cette laiterie industrielle entre 1961 et 1974.

Après le rachat par Besnier des fromageries Lavalou en 1970, la fromagerie de Sérans fermera définitivement ses portes en tout début de l’année 1974.

En 1981, Pierre Lavalou décède au Bourg-Saint-Léonard


Lavalou-6102 (Sérans-6102nv ) Lavalou-6101 (Sérans-6101nv)

La Totale Baby ! par Gérard Clouet

Ce pourrait être une réplique du scénario résumant les heurs et malheurs d'une étiquette de la fromagerie Lavalou tels que les archives de cette fromagerie relatives aux années 1959 et 1960 nous les révèlent.*1

En 1959, l'idée est venue à Pierre Lavalou de lancer sur le marché un petit fromage au lait entier, du type camembert mais à 50 % de matière grasse dont la  production et la commercialisation doivent être assurées par la laiterie fromagerie de Sérans. Le slogan lui est venu tout naturellement : le baby fromage au lait total. En avril une maquette est  sollicitée à l'imprimerie Garnaud . Le papier sulfurisé destiné à l'emballage est commandé dès juin à l'imprimerie des Charentes à Barbézieux. En Novembre après les échanges permettant de régler les détails de conception, 300 000 exemplaires de l'étiquette sont livrés fin novembre à la fromagerie de Sérans. De petit format l'étiquette est légendée comme suit :

Fromage au lait Total Baby 50%de M.G Spécialité normande laiterie Lavalou de Sérans par Ecouché.

La production est lancée et la mise en marché engagée. Tout semble se présenter favorablement pour cette initiative industrielle et commerciale innovante.....La vente permet de commencer à écouler de 1000 à 1500 fromages par semaine. Sur cette cadence, son stock d'étiquette devrait lui permettre de tenir environ quatre ans. Las ! C'était sans compter avec la compagnie française de raffinage Total qui intervient pour faire valoir que la marque Total est « sa propriété par suite d'une marque déposée non seulement pour les produits pétroliers mais pour  d'autres articles et en particulier les produits laitiers ».En conséquences elle demande donc à ce que Pierre Lavalou cesse d' employer ce vocable pour qualifier son fromage.  La fabrication est arrêtée.

Pierre Lavalou entend défendre son point d e vue en expliquant : j'ai créé cette étiquette dans le but  d'attirer l'attention du public sur la richesse du produit au lait total, si je n'ai pas employé l'expression au lait entier, c'est parce que un confrère l'avait déjà utilisée. D'autre part il ne m'est jamais venu à l'idée qu'une marque de fromage pouvait causer préjudice à une firme de produits pétroliers. Les échanges avec un cabinet d'avocat commis par Total débouchent sur un accord par lequel Pierre Lavalou s'engage début avril 1960 à remplacer l'étiquette total par une autre étiquette portant le texte suivant :

Fromage au lait complet Lavalou Spécialité Normande Laiterie de Sérans, par Ecouché.

Au passage, échaudé, Pierre Lavalou a aussi renoncé à employer le terme « baby » pour qualifier son mini fromage car il est déjà utilisé par un fabricant de petit suisse. Cependant même s'il se trouve freiné dans son initiative, Pierre Lavalou ne perd pas tout pour autant puisque magnanime la compagnie Total s'est engagée à lui racheter le stock d'étiquettes ( 292 000) et de papier de conditionnement (200 000) qui lui reste sur les bras pour la somme de 3.328 nouveaux francs. En juin la nouvelle étiquette est commandée à 200 000 exemplaires à l'imprimerie Debar & Cie à Reims et la fabrication reprend. Toutefois les archives ne permettent pas de se faire une idée de l'accueil et le succès réservé à ce baby fromage.  

Sources : *1 Fonds Lavalou 243 J Archives départementales de l'Orne. Dépouillement et classement en cours assurés par l'auteur et Lebec Michel.

Gérard Clouet [Camembert-Museum, le 24-01-2019]

 

 

Page en construction

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 08/02/2019

Creative Commons Licence
Camembert Museum by http://www.camembert-museum.com/ is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.