Levoisvenelle René (14)

FROMAGERIE LEVOISVENELLE RENÉ  [GOUSTRANVILLE] [CALVADOS 14]

Albert René Levoisvenelle est né à Athis-de-l’Orne le 26 mai 1884. Il est le fils de René Eugène Levoisvelle, 29 ans, jardinier de métier et de Mlle Lebay Aspasie. Après le décès de son épouse en 1887, René Eugène épousera en seconde noce Mlle Dufresne Louise, qui donnera naissance à un garçon, Raymond-Victor, né lui aussi à Athis-de-l’Orne, le 27 avril 1890. Quand la Grande Guerre éclate en 1914, les deux frères ont un peu plus de vingt ans et sont tous les deux mobilisés. Soldat au 319ème  Régiment d’Infanterie, Raymond-Victor est tué à Bussy-le-Château, dans la Marne, le 22 octobre 1918.
À la fin de la guerre, René retourne tout seul chez lui sans son frère. Un an plus tard, il épouse en 1919, mademoiselle Fernande Mauger. Le couple aura 3 enfants.
René Levoisvenelle, était agriculteur de métier. Il louait des terres à Goustranville. Ce n’est qu’après plusieurs années de dur labeur, qu’il va se porter acquéreur du manoir, si bien illustré sur ses boites de fromages de camembert.
Rappelons toutefois, qu’avant de se lancer dans la fabrication de fromages, René Levoisvenelle a travaillé pendant plusieurs années dans une petite fromagerie de la région. Il acquiert ainsi un certain savoir-faire et décide de se lancer tout seul dans la fabrication de ses propres fromages. Avec le lait d’un petit troupeau de quelques vaches, Madame Fernande Levoisvenelle fabriquait du beurre. Pour se lancer dans la fabrication de camemberts, il faut des quantités de lait plus importantes. C’est ainsi que René décide d’acheter du lait à ses voisins.

Calvados-348c  Image240.jpg

Nous n’avons pas à ce jour un descriptif  très détaillé des installations et du matériel de la fromagerie de Monsieur Levoisvenelle. Nous savons cependant que la fromagerie était à l’intérieur du manoir et que les hâloirs étaient à l’extérieur.
La fromagerie employait deux ouvriers de façon régulière, et un troisième qui travaillait à temps partiel. L’Ouest Eclair, dans son édition du 13 septembre 1932,  nous apprend qu’au Concours Agricole et Horticole de l ’Arrondissement de Pont-l’Evêque, le ménage Castel Lucien, le mari, au service de M. René Levoisvenelle depuis 21 ans, la femme depuis 3 ans reçoivent un prix de 80 frcs dans la catégorie gardiens et ouvriers agricoles faisant la traite des vaches du canton de Dozulé. Selon sa fille Hélène, épouse Guilbert Valentin, qui habite Gonneville-sur-Mer, les fromages étaient vendus à Caen et un peu partout dans la région. René était un homme très obligeant et serviable. Chaque matin, il accompagnait en charrette ses trois enfants ainsi que les enfants des voisins à l’école qui se trouvait à environ 3 kilomètres du Manoir.
C’est entre 1936 et 1938, que Monsieur Levoisvenelle va arrêter la fabrication de fromage. Il sera élu conseiller municipal et même adjoint au maire de Goustranville. Monsieur Levoisvenelle décèdera en 1958, à l’âge de 70 ans.
Une dernière information : Le père de Monsieur Levoisvenelle s’appelait aussi René et était jardinier horticulteur.

Serge Schéhadé [Camembert-Museum] [28 mars 2014]

Date de dernière mise à jour : 01/05/2014

Licence Creative Commons
Camembert Museum de Serge Schéhadé est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Basé(e) sur une oeuvre à www.camembert-museum.com.