Historique de la Fromagerie Martin Frères (Vire 14)

Martinfres-14NV

ÉTABLISSEMENTS MARTIN FRÈRES .  [NEUVILLE, VIRE  14Q ]

Léon Martin (1878-1956) et son frère Charles Martin, les propriétaires de cette fromagerie située à Neuville, étaient issus d’une famille de tisseurs. Leur père Gervais Martin, associé à un certain Bernier, était le propriétaire d’une usine de tissage mécanique à la Ferté-Macé, qui restera dans la famille jusqu’en 1904.
Quand pour des raisons de santé, Gervais Martin dut se retirer de l’affaire, il vendit son usine à la Société Générale des Tissages et Filatures de Flers, et orienta judicieusement le choix de ses deux garçons vers l’industrie laitière et fromagère, qui allait connaître quelques années plus tard une formidable expansion.

Les deux frères Martin débutèrent leur activité le 1er décembre 1909, au lieu-dit le Moulin de Tracy, sur la commune de Neuville, qui sera rattachée à Vire en 1953. Certains négociants en beurres et oeufs comme l'importante Maison Fortin Frères, étaient déjà installés à Neuville depuis 1867. Charles était ingénieur agricole, diplômé de l’Ecole d’Agriculture de Rennes. Il fut le promoteur de la fromagerie, et était responsable de la production. Pour sa part, Léon Martin se réservait les relations avec l’extérieur. Leur société était une société en nom collectif, et le restera ainsi jusqu’en 1930.

Martinpub5nv

En 1933, Jean Martin (1910-1997), fils de Léon Martin, va entrer dans l’affaire familiale. Après des études de droit, il prendra la direction de l’usine après la Seconde Guerre Mondiale, et participera à la reconstruction de la fromagerie qui fut fortement endommagée au cours des bombardements alliés du 6 juin 1944, puis lors des combats pour la libération de la Normandie. Pendant la durée des travaux, le lait collecté était revendu à la fromagerie de Cerisy-Belle-Etoile, dans l’Orne, propriété de la famille Brandt. A cette époque de l’après-guerre, la fromagerie devient une Société à Responsabilité Limitée (SARL) et le restera ainsi jusqu’au début des années 1950. Elle changera à nouveau de statut pour devenir une Société Anonyme (SA). Ces changements successifs, étaient pleinement justifiés et devaient répondre aux nécessités économiques, juridiques et fiscales auxquelles la société fut confrontée du fait de son extension continue aux cours des années.

14 martin freres neuville 01nv 14 martin freres vire 1nv

14 martin freres vire 2bnv 14 martin freres vire 3nv

La production en chiffres : 1909 (2000 camemberts par jour), 1914 (3000 camemberts par jour), 1956/1957 (8000 camemberts par jour). La mécanisation au début des années 1960, allait augmenter de façon considérable la production journalière, qui va atteindre alors les 30.000 camemberts par jour en 1974.

Dépôts de Marques : 16 février 1909 (Beurres et Fromages À LA BONNE  MÈRE). 17 mai 1910 (Camembert VIR et Fromages À LA BONNE MÈRE). 3 décembre 1910 (Camembert LUX & camembert RICHE). 30 novembre 1911 (Fromage À LA REINE DES PRÈS). 10 mai 1927 (Camembert du PÈRE MATHURIN). 10 mars 1930 (Fromages MARTIN FRÈRES). 30 juillet 1931 (Camembert LE DÉLICIEUX NORMAND). 25 avril 1939 (Camembert LE RÉGAL DU BOCAGE).

Récompenses : Avranches 1910, Dunkerque 1910, Roubaix 1911, Turin 1911 Exposition Universelle, Paris 1911 & 1936 Médailles d’or au Concours Général Agricole de Paris. Bruxelles 1933 Prix d‘Honneur et Médaille d‘Or au 10ème Salon de l‘Alimentation. Bruxelles 1934 Prix d‘Honneur avec félicitations du Jury au 11ème Salon de l‘Alimentation. Le Havre 1936.

Martin-02 Martin 03nv

Une publicité recherchée mais simple : Ici la marque VIR (voir publicité) veut dire Véritable par son origine, Invariable dans son excellente qualité et Régulier dans sa fabrication. Sur d'autres encarts publicitaires insérés dans la presse ou dans des annuaires du lait on peut lire "Si vous voulez un bon camembert, demandez un camembert VIR" ou cette autre qui insiste sur le crémeux du produit : "Le camembert VIR c'est de la crème, rien que de la crème, Goûtez-le" ou encore " Le VIR est le préféré des amateurs de camembert, réclamez-le à votre fournisseur"

martin-freres-vire-02.jpg martin-freres-vire-01.jpg calvados-28.jpg Img 20150129 0014nv

Calvados-229bnv Martin freres vire 08nv Calvados-259bnv Calvados-259nv

Calvados-610Bnv Martin freres vire 03nv Martin freres vire 04nv Martin freres vire 06nv

Calvados-1040 (Martinvire-1nv) Martin-freres (vire 10nv) Normandie-5bnv

Autres Informations : Les Frères Martin succédèrent à la Société  " INDUSTRIE LAITIÈRE DU COTENTIN BRETEL FRÈRES " ou  « ILCBF » née en 1960, de la fusion sous l’égide de la société GLORIA de la société « RAOUL LE DOUX & FILS SUCCESSEURS » et de « l’ILNC ». Fabrication de beurres, camemberts et Port-Salut.
Entre 1965 et 1975, les Établissements LEPETIT prirent une participation dans la Société Martin Frères. En 1978, La société des Frères Martin, est reprise par la SOCIÉTÉ LAITIÈRE BESNIER, la même année où la famille Besnier devenait majoritaire dans les fromageries LEPETIT.

[Camembert-Museum le 13 août 2015]

Date de dernière mise à jour : 18/01/2017

Licence Creative Commons
Camembert Museum de Serge Schéhadé est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Basé(e) sur une oeuvre à www.camembert-museum.com.