Vigan André & Madeleine (Lisores 14)

Vue Lisores 14

VIGAN ANDRÉ & MADELEINE, FERME DU VAST, LISORES 14.

Lisores est un charmant village de 280 habitants. Le bourg se trouve au-dessus d’une vallée où coule "le ruisseau du moulin de Lisores". Le peintre Fernand Léger (1881/1955) a longuement séjourné dans la ferme "La Bougonnière" héritée de sa mère. Il en fit son atelier pour être au plus près de la nature. En 1970, Après la mort de Fernand Léger, sa femme Nadia Léger transforme la ferme en " ferme-musée". Après quelques années en sommeil et d’importants travaux, le nouveau propriétaire M. Jean du Chatelet décide en 2007 de rouvrir cette ferme- musée si chère aux cœurs des Lisorais.

Le 17 juillet 1944, sur la route de Livarot-Vimoutiers au lieu-dit la "Gossinée" la voiture du Maréchal Erwin Rommel est mitraillée par des chasseurs de la RAF. Rommel, blessé, est transporté à Livarot pour être soigné par M. Marcel Lescène pharmacien et maire de Livarot (14).

Fils de Raymond Vigan fabricant de pont-l’évêque à la ferme de " la Boscraie", André nait le 07/04/1911 à Canapville (61) et décède le 01/06/92 à Lisores. Madeleine Loriot est née le 07/02/1920 à Lisores (14) et décède le 17/12/ 2017. Elle est la fille de Joseph Loriot (1878/1944) qui fabrique du camembert au Renouard (61). André Vigan et Madeleine Loriot se marient en 1946 à Lisores. Le jeune couple reprend cette même année la ferme du Vast qui appartient aux parents de Madeleine, Joseph et Louise Loriot, elle constitue sa part d’héritage. Sa sœur Alice (1908/1993) mariée à Gaston Hardy fils de Louis Hardy et de Louise Chéradame fromagers à Magny Le Freule (14) hérite pour sa part de la ferme "Les Parcs Creviers" au Renouard (61) où le couple s’installe en 1934.Les parents Loriot exploitaient simultanément cette ferme avec celle de Lisores.

La superficie de la ferme de Lisores est de 150 hectares auxquels s’ajoutent quelques hectares de bois. La ferme est en propriété et en location. Celle-ci se compose d’environ  85% de prairies naturelles, 15% de labours en betteraves et trèfles, orges ainsi que des vergers. En 1946, vingt-cinq employés travaillent sur la ferme dont une huitaine est nourrie et logée, il y a cinq gardiens et leur famille ainsi qu’un bouilleur de cru pour la distillation du calvados. Dix chevaux sont utilisés pour les travaux de la ferme. Pour la fromagerie, Madeleine Vigan emploie un chef fromager ainsi que cinq à six employés. C’est Louise Floriot la mère de Madeleine qui l’initie à la fabrication de camembert. La production laitière est assurée par un troupeau de 90 vaches normandes. Elles produisent 200.000 litres de lait annuellement, ce qui est insuffisant pour toute la fabrication du camembert. Les époux Vigan procèdent donc à deux ramassages de lait matin et soir dans les fermes environnantes. 1000 camemberts sont fabriqués chaque jour. L’essentiel de cette production est vendue à M. Lemonnier grossiste à Nantes (44). Le restant de la fabrication est écoulé localement principalement dans les épiceries à Vimoutiers (61) et à la ferme. Les époux Vigan fabriquent aussi du beurre doux et salé en plaquettes de 250 grammes ou 500 grammes et en motte.

André et Madeleine élèvent une cinquantaine de porcs pour l’engraissement avec le sérum du fromage auquel on ajoute de la farine d’orge concassée. Ces porcs sont vendus au maquignon M. Gaston Bourdelois à Gacé (61). La ferme possède un très beau verger composé de pommiers et de poiriers. Les pommes sont vendues : à la cidrerie-distillerie Année à Vimoutiers (61) : à la cidrerie-distillerie à Sainte Foy de Montgomery (14).Une partie des pommes est pressée sur place sert à la boisson des employés de la ferme et de la famille Vigan. Du cidre est réservé pour la distillation du calvados. La vente du camembert à la maison Lemonnier à Nantes cesse en 1966. Seule perdure la vente à la ferme et localement, elle se poursuit jusqu’en 1968 où la production cesse définitivement. André Vigan qui a été maire de la commune de Lisores de 1948 à 1977 décède le 1/06/1992.

Entretien : Philippe Vigan fils d’André et Madeleine Vigan. mai, juin, juillet 2020

Fromages et fromageries du Pays d’Auge des années 1870 à nos jours : Michel Lebec, étiquettes de la fromagerie.

Joëlle Chéruel-Philippe : Camembert Museum, première publication, le 06 décembre 2020]

Date de dernière mise à jour : 06/12/2020