Coopérative Laitière de Saint-Aubin-sur-Aire (55)

Dans les années 1920, les agriculteurs lorrains, ont des difficultés à vendre leur lait. C’est ainsi qu’au début de l'année 1922, des agriculteurs, producteurs laitiers, se consultent et décident de créer une coopérative laitière qu'ils appelleront « La Laiterie Coopérative Laitière de Saint Aubin sur Aire ». Une société anonyme (SA) à capital et à personnel variable, dont le siège est établi à Saint Aubin. La société est constituée suivant acte reçu par M. Vivien notaire à Saint Aubin, le 19 mars 1922 au capital initial de 30.000 francs. Un président est nommé, en la personne de M. Jules Marcq. La société est constituée définitivement au moyen de la souscription de 300 parts de 100 francs chacune.

Une propriété est à vendre, elle appartient à deux familles: 1) M. Marie Joseph Albert Michaux, ancien greffier et Mme Marie Louise Margueritte Jeanne Millot son épouse demeurant à Mirecourt. 2) M. Gaston Marie Joseph Barbier, docteur en médecine et Mme Jeanne Marie Joséphine Bonyer son épouse demeurant à Lyon. L'origine de cette propriété divisée appartenait en propre à Madame Michaux et au docteur Barbier comme l'ayant recueillie dans la succession de madame Etienne Elisabeth, veuve de Louis Joseph Alexandre Bocquillon, rentière demeurant à Saint Aubin sur Aire.

st-aubin-sur-aire1.jpg

La Coopérative Laitière de Saint Aubin va très vite s’intéresser à cette propriété d’une superficie de 41 ares 45 centiares, afin d‘y construire une fromagerie. Elle sera acquise le 8 mai 1922 aux termes d'un acte reçu par Maître Vivien, notaire à Saint Aubin, moyennant un prix de 37.500 francs, comprenant : une maison d'habitation, une grande cour, des dépendances, un jardin potager et pièce d'eau. Quelques mois après, l'usine fonctionnait déjà. Le lait était ramassé chez les producteurs du village et ceux des environs avec des chevaux pour commencer, et de 1930 à 1938 avec deux camionnettes Citroën et un camion Berliet 12 chevaux.On y fabriquait du fromage blanc, du coulommiers, du camembert, du munster, et du port salut avec des personnes du village.

 

st-aubin-sur-aire2.jpeg

Suite à une assemblée générale du 27 novembre 1938, la Coopérative Laitière de Saint Aubin, prend la décision de vendre la fromagerie, le matériel et la clientèle de vente de lait sur la commune de Lérouville à M. Jules Hutin industriel à Blaise sous Arzilliére, dans la Marne. L’acte de vente sera signé le10 janvier 1939, en l'étude de Mme Girondelot notaire à Vitry-le François (51). M. Pol Marc, agriculteur à Ugny, Président de la Coopérative Agricole Laitière de Vaucouleurs, administrateur délégué de la Coopérative Laitière de Saint Aubin est désigné et nommé par le conseil d'administration qui lui donne tous les pouvoirs pour signer les actes de vente de l'usine et du matériel ainsi que les contrats de fourniture de lait pour une période de cinq ans. La présente vente est consentie et acceptée moyennant un prix de 250.000francs . 50.000 francs étant payables au comptant et 200.000 francs payables dans un délai de deux ans avec des taux d’intérêt de 5%. Monsieur Jules Hutin était aussi à cette même époque, le propriétaire de la fromagerie André Dard de Stainville (Meuse).

[HISTORIQUE DE LA FROMAGERIE DE ST-AUBIN, PAR M. BERNARD WAGNER, LE 12 JANVIER 2011]

 

Date de dernière mise à jour : 11/01/2017

Licence Creative Commons
Camembert Museum de Serge Schéhadé est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Basé(e) sur une oeuvre à www.camembert-museum.com.