Raby Auguste (Bucey-les-Gy,70)

 

FROMAGERIE AUGUSTE RABY [BUCEY LES GY] [HAUTE-SAÔNE 70]

_______________________________________________________________________

AUGUSTE RABY EST NÉ EN 1882 À ODIVAL, PRÈS DE NOGENT-EN-BASSIGNY, EN HAUTE-MARNE (52). IL EUT DEUX ENFANTS : ROBERT NÉ EN 1911 ET MAURICE NÉ EN 1912. C’EST EN 1919, QU’AUGUSTE RABY VA ARRIVER À BUCEY EN HAUTE-SAÔNE, CHARGÉ PAR LA MAISON ROUY D’ASSURER LE FONCTIONNEMENT D’UN CENTRE DE COLLECTE LAITIÈRE. CE CENTRE, SERA ENSUITE RACHETÉ PAR MONSIEUR GENVRAIN, PRÉSIDENT DE LA SOCIÉTÉ ANONYME DES FERMIERS RÉUNIS. EN 1938, UN ÉVÉNEMENT IMPORTANT VA SE PRODUIRE : LA S.A.F.R. VA RÉSILIER LE CONTRAT D’ACHAT DE LAIT, ET C’EST AUGUSTE RABY QUI LE REPREND ET DÉCIDE DE S’INSTALLER À SON PROPRE COMPTE. SIGNALONS QUE SON FILS AINÉ ROBERT TRAVAILLAIT DEJÀ AVEC SON PÈRE DÈS L’ÂGE DE 14 ANS. QUANT À MAURICE, IL SUIVIT SON PROPRE CHEMIN ET NE TRAVAILLA JAMAIS À LA LAITERIE.

DIX ANS PLUS TARD, NOUS VOILÀ EN 1948. LA MAIRIE MET EN VENTE PLUSIEURS TERRAINS ET AUGUSTE RABY VA SE PORTER ACQUÉREUR D’UNE PARCELLE, SANS JAMAIS SE DOUTER DES RANCOEURS ET JALOUSIES QUE CET ACHAT IMMOBILIER ALLAIT PROVOQUER. EN EFFET QUELQUES JOURS PLUS TARD, LORS DU RENOUVELLEMENT DU CONTRAT AVEC LE SYNDICAT DES PRODUCTEURS LAITIERS DE BUCEY ET ALENTOURS, LE DIRECTEUR D'UNE LAITERIE CONCURRENTE, VA PROPOSER 5 CENTIMES DE PLUS AU LITRE ET OBTENIR AINSI LE MARCHÉ DU LAIT. PENDANT TROIS ANS (1948-1951), LA FAMILLE RABY SERA PRIVÉE DE TOUTE LIVRAISON DE LAIT ET VA SE RECONVERTIR PAR LA FORCE DES CHOSES, ET POUR SUBVENIR AUX BESOINS DE LA FAMILLE, DANS LA FABRICATION DE BOÎTES DE FROMAGE EN PEUPLIER . (EN ATTESTE CETTE FACTURE QUI NOUS A ÉTÉ REMISE PAR MONSIEUR JEAN-CLAUDE RABY ET PORTANT LA MENTION ROBERT RABY, FABRIQUE DE BOITES EN TOUS GENRES). CE FUT AU DIRE DES PETITS ENFANTS L’UNE DES PÉRIODES LES PLUS DIFFICILES DE L’HISTOIRE DE CETTE FAMILLE ET DE LEURS ENFANTS. EN 1951, LA FROMAGERIE CONCURRENTE VA INFORMER LES PRODUCTEURS QU’ELLE N’A PAS L’INTENTION DE CONTINUER À PAYER LE LAIT AU PRIX FORT. C’EST ALORS QU’UNE DÉLÉGATION DES PRODUCTEURS VA SE RENDRE CHEZ ROBERT RABY ET LUI PROPOSER DE REPRENDRE LE CONTRAT DU LAIT. CELUI-CI VA ACCEPTER UN PEU À CONTRECŒUR... REVENONS UN PEU EN ARRIÈRE ET SIGNALONS QUE ROBERT RABY S’ÉTAIT MARIÉ EN 1934 ET QU’IL EUT QUATRE ENFANTS : ODETTE NÉE EN 1936, GÉRARD NÉ EN 1937, MONIQUE NÉE EN 1940 ET JEAN-CLAUDE NÉ EN 1942. ILS TRAVAILLÈRENT TOUS À LA FROMAGERIE, AVEC LEURS PARENTS, À UN MOMENT DONNÉ DE LEUR VIE.

  raby-bucey.jpg raby-robert.jpg env001.jpg

LA SOCIÉTÉ RABY ÉTAIT UNE S.A.R.L. DÉNOMMÉE RABY PÈRE ET FILS AVEC UN CAPITAL DE 50000 FRANCS. PRENONS UN PEU LE TEMPS DE PARLER DE LA COLLECTE DU LAIT, DE SA TRANSFORMATION, ET DE LA COMMERCIALISATION ET VENTE DES FROMAGES : TOUS LES JOURS DE SA VIE ET JUSQU'À L’ÂGE DE 80 ANS, AUGUSTE RABY COMMENCAIT SA TOURNÉE DE RAMASSAGE DU LAIT À 5 HEURES DU MATIN. IL PRENAIT SA VOITURE À CHEVAL POUR RAMASSER LE LAIT DES PRODUCTEURS DE BUCEY ET SAINT-MAURICE. IL REVENAIT À 8 HEURES DU MATIN ET C’ÉTAIT ALORS LE TOUR DE SON FILS ROBERT DE PRENDRE LA CAMIONETTE FAMILIALE POUR RAMASSER LE LAIT CHEZ LES PRODUCTEURS DE LONGEVELLE, VELLEFREY,VANTOUX ET VELLECLAIRE. ON RAMASSAIT DE 1000 À 1200 LITRES DE LAIT PAR JOUR (EN MOYENNE) ET JUSQU'À 1600 LITRES DE LAIT À LA FIN DES ANNÉES 1950. EN HAUTE-SAÔNE LES GRANDS PRODUCTEURS AVAIENT DES TROUPEAUX D’UNE DIZAINE DE VACHES ET LES PLUS PETITS QUI ÉTAIENT MAJORITAIRES SE CONTENTAIENT DU LAIT D’UNE OU DEUX VACHES SEULEMENT. ON FABRIQUAIT AVEC LE LAIT DE LA CONCOILLOTTE, DU BEURRE, DU MUNSTER, ET DE L’EMMENTAL. LES RABY FABRIQUAIENT AUSSI DES PÂTES MOLLES COMME LE CAMEMBERT QUI POSÈRENT QUELQUES PROBLÈMES LORS DE LA MATURATION. L’EMMENTAL ÉTAIT VENDU À DES GROSSISTES. LES PETITS FROMAGES ÉTAIENT VENDUS EN ALSACE AUX ETS RENTZ. LA CONCOILLOTTE VENDUE À LA FROMAGERIE POITREY QUI LA REVENDAIT SOUS SON PROPRE NOM. LES FROMAGES À PÂTES MOLLES ÉTAIENT ÉCOULÉS LOCALEMENT ET VENDUS À DES ÉPICIERS OU SUR LES MARCHÉS DE BESANCON ET VESOUL. AUCUNE MARQUE NE FUT OFFICIELLEMENT DÉPOSÉE. LA FROMAGERIE EMPLOYAIT UNE SEULE PERSONNE EN L’OCCURRENCE MONSIEUR MARIUS REVERCHON. IL A TRAVAILLÉ TOUTE SA VIE À LA LAITERIE RABY. EN 1965, ROBERT RABY DÉCIDE D’ARRÉTER LA FABRICATION DE FROMAGE. IL VA CEPENDANT CONTINUER À RAMASSER LE LAIT POUR LE REVENDRE À SON AMI MAURICE JUSSELIN, GROSSISTE À VENÈRE ET MANDATAIRE AUX HALLES DE PARIS AVANT DE DEVENIR EMPLOYÉ DE JUSSELIN ET CE JUSQU’EN 1973. SIGNALONS QUE LORSQU’EN 1965, ROBERT RABY A DÉCIDÉ D’ARRÊTER LA PRODUCTION IL FIT TOUT SON POSSIBLE AFIN QUE LE LAIT REVIENNE À SON AMI MAURICE JUSSELIN, À QUI IL MANQUAIT DU LAIT POUR SES FABRICATIONS ET NON PAS À LA LAITERIE FROMAGERIE CONCURRENTE, VU LES PROBLÈMES QU’IL EUT AVEC CELLE-CI.

 Haute-saone-110

AUTRES RENSEIGNEMENTS : GÉRARD RABY A TRAVAILLÉ AVEC SON PÈRE ET SON GRAND-PÈRE DE 1955 À 1965. IL FIT DES ÉTUDES À L’ÉCOLE D’INDUSTRIE LAITIÈRE DE MAMIROLLES. SON FRÈRE JEAN-CLAUDE EUT UN CAP DE FROMAGER ET SUIVIT UN STAGE À LA FROMAGERIE D’ATHEZAN. IL A SECONDÉ SON PÈRE PENDANT TROIS ANS.

TOUS NOS REMERCIEMENTS À MONSIEUR JEAN-CLAUDE RABY.

[HISTORIQUE DE LA FROMAGERIE RABY PAR Serge Schéhadé][Camembert-Museum]

Date de dernière mise à jour : 15/06/2015

Licence Creative Commons
Camembert Museum de Serge Schéhadé est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Basé(e) sur une oeuvre à www.camembert-museum.com.