La Gourmandise,un joli défaut.

LA GOURMANDISE EST UN JOLI DÉFAUT 

Gloutons, ripailleurs plus gourmands que gourmets, la réputation des moines n’est plus à faire, aussi les voit-on se positionner sans vergogne en porte-drapeaux de la gastronomie française et prendre une place d’honneur entre les vaches et les fermières sur nombre de nos étiquettes de fromage. Quelques-uns plus sérieux sont à la tâche, qui à la traite, qui à la fabrication ou à la vente de leurs produits; quelques-uns restent studieux comme ce trappiste, mais on les voit plus souvent attablés pour une dégustation qu’appuyés sur leur reposoir pour une sainte prière (cette remarque vaut pour les curés et les pasteurs). Les sœurs, moins nombreuses, sont reléguées comme il se doit aux occupations d’accueil et de commerce.

Dans ces représentations, la hiérarchie n’est pas oubliée. L’évêque et le cardinal sont en compétition se positionnant chacun sur son pont. Les prélats, eux, d’étiquette en étiquette changeront de tenue, d’apparence, de position mais ne cesseront jamais de converser, bien installés autour d’une table. Le Pape lui-même (Dieu ait son âme) vient sanctionner de sa présence une de nos étiquettes. Il s’agit de Boniface VIII (Benedetto – béni en italien - Caetani de son vrai nom). Il devint Pape en 1294 et est connu pour avoir promu la supériorité des Papes sur les rois, du spirituel sur le temporel; il ne viendrait à l’idée de personne laïque, hédoniste et républicain de trouver une quelconque supériorité entre un cabécou et un pélardon, un Brie de Meaux et un camembert de Normandie, ou une fourme d’Ambert sur une fourme de Montbrisson ! Il prêchait pour sa paroisse en quelque sorte.

gourmandise-0040.jpg gourmandise-0070.jpg gourmandise-0097.jpg gourm-15.jpg gourmandise-0078.jpg

gourm-20.jpg gourm-6.jpg gourmandise-0073.jpg gourmandise-0068.jpg gourmandise-0092.jpg

gourmandise-0045.jpg gourmandise-0047.jpg gourmandise-0061.jpg gourmandise-0062.jpg gourmandise-0046.jpg

Mais cessons là ces querelles d’un autre âge et revenons à nos moutons, ou plus précisément à nos brebis, nos chèvres, nos vaches et à leurs productions. Saint-Marcellin, Saint Nectaire, Sainte Maure, Saint Paulin ne représentent que quelques gloires évocatrices en regard des très nombreuses abbayes et prieurés qui ont produit d’excellents fromages. Aussi l’hommage que nous leur rendons ici est-il largement mérité.Sait-on que les ordres monastiques étaient presque aussi nombreux que les fromages de nos provinces? Voici pour nous en convaincre la liste ci-après de ces ordres, liste qui est loin d’être exhaustive : Antonins, Assomptionnistes, Augustins, Barnabites, Basiliens, Bénédictins, Bernardins, Caloyers, Camaldules, Capucins, Carmes, Chartreux, Cisterciens, Dominicains, Eudistes, Franciscains, Jésuites, Lazaristes, Maristes, Mekhitaristes, Minimes, Olivétains, Oratoriens, Prémontrés, Récollets, Rédemptoristes, Servites, Silvestrins, Sulpiciens, Théâtins, Trappistes. Tous ne produisaient pas liqueurs ou fromages mais on constatera que les ordres qui nous sont le plus familiers sont ceux-là même qui en fabriquaient. La gourmandise, vecteur de la foi, il fallait y penser !

gourmandise-0120.jpg gourm-16.jpg gourmandise-0117.jpg gourmandise-0118.jpg gourmandise-0111.jpg

gourm-2.jpg gourm-3.jpg gourm-4.jpg gourm-5.jpg gourm-12.jpg

gourmandise-0005.jpg gourmandise-0006.jpg gourmandise-0035.jpg gourmandise-0060.jpg 

La contribution de saints et de saintes à nos étiquettes offre plus de dignité. On les représente le plus souvent dans l’action qui les a sanctifiés, partageant ici son manteau, terrassant là un dragon ou Satan, ou permettant encore à cet enfant bien né de traverser en toute sécurité un torrent. On constatera innocemment que de Grange à Garnaud en passant par Mazerand-Cirey, Saint Nicolas abandonne très vite sa distribution méritoire pour une consommation plus personnelle ; il y gagne paradoxalement une auréole! Les voies du Seigneur sont réellement impénétrables. Enfin, Saint Antoine, celui-là même qui a su avec succès résister aux voluptueuses tentations présentées par le diable, se pavane sans vergogne sur certaines de nos étiquettes. Mais comme nous l’enseigne la sagesse populaire, l’habit ne faisant pas le moine, il faut peut-être voir dans ces utilisations intempestives, la main des producteurs de fromages plus préoccupés de marketing que de religion. A moins que, toujours nous référant au sens de l’observation que l’on prête au peuple, ceux-ci n’honorent-ils leurs saints que comme ils les connaissent ?

gourmandise-0007.jpg gourmandise-0036.jpg gourmandise-0009.jpg gourmandise-0003.jpg gourmandise-0038.jpg

gourmandise-0041.jpg gourmandise-0042.jpg gourmandise-0119.jpg gourmandise-0025.jpg gourm-7.jpg

Indreloire 1035nv (StEpain 10) gourmandise-0033.jpg gourm-1.jpg gourm-19.jpg gourmandise-0037.jpg

gourmandise-0116.jpg gourm-13.jpg gourmandise-0039.jpg gourmandise-0027.jpg

gourm-10.jpg gourm-9.jpg gourm-8.jpg gourm-11.jpg gourm-21.jpg

Toujours est-il qu’aujourd’hui, la production monastique n’est plus ce qu’elle était, que la religion n’est plus en odeur de sainteté et que les moines ont déserté nos étiquettes; il faudra, je pense, pour les y retrouver attendre la Saint-Glinglin. En attendant survolons quelques-unes de ces réjouissantes étiquettes et gardons à l’esprit la dernière apparition de ces moines à la télévision dans la très réussie publicité pour Chaussée aux Moines. Amen !

gourm-17.jpg gourm-18.jpg gourmandise-0076.jpg gourmandise-0063.jpg gourmandise-0043.jpg

gourmandise-0077.jpg gourmandise-0079.jpg gourmandise-0081.jpg gourmandise-0088.jpg gourmandise-0071.jpg

gourmandise-0108.jpg gourmandise-0048.jpg gourmandise-0049.jpg gourmandise-0050.jpg gourmandise-0114.jpg

gourmandise-0012.jpg gourmandise-0013.jpg gourmandise-0014.jpg gourmandise-0015.jpg gourmandise-0093.jpg

gourmandise-0074.jpg gourmandise-0075.jpg gourmandise-0066.jpg gourmandise-0091.jpg gourmandise-0112.jpg

gourmandise-0051.jpg gourmandise-0052.jpg gourmandise-0053.jpg gourmandise-0080.jpg gourmandise-0109.jpg 

 

 

Date de dernière mise à jour : 05/04/2016

Licence Creative Commons
Camembert Museum de Serge Schéhadé est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Basé(e) sur une oeuvre à www.camembert-museum.com.