La Vie Dissolue de Mère Picon.

Picon buvard 01

LA VIE DISSOLUE DE LA MÈRE PICON

Tout d’abord, ne confondons pas la Mère Picon avec l’Amer Picon comme une lecture éthylique pourrait nous le faire lire ! Il s’agit bien ici ce cette souriante porteuse de fromage égérie de la marque éponyme engendrée par G. Favre. Malgré cette ascendance prestigieuse, elle a trahi son géniteur, contrairement à la Vache qui Rit qui reste et restera à jamais fidèle à Benjamin Rabier.

 

   Mere-picon-4b

Elle n’a cessé de voyager d’une planche de dessin à une autre, de passer entre les mains plus ou moins expertes d’illustrateurs, sans cependant se départir de son inoxydable sourire. Si certains de ses amants restent anonymes, d’autres tels R. Jacquet ou Hervé Morvan ont revendiqué leur accointance en signant leur forfait. Aujourd’hui après une longue carrière au service de la gourmandise des plus petits elle profite d’une retraite amplement méritée et a quitté les étals pour se réfugier entre les pages des albums des collectionneurs. Que ceux-ci en prennent grand soin.

Michel Coudeyre [Camembert-Museum le 29 mars 2011]

 

 

Date de dernière mise à jour : 20/01/2014

Licence Creative Commons
Camembert Museum de Serge Schéhadé est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Basé(e) sur une oeuvre à www.camembert-museum.com.