Thèmes à la Folie.

quel-casse-tete.jpg THÈMES À LA FOLIE [Michel Coudeyre]

 Le classement des étiquettes est le premier problème qui se pose aux nouveaux collectionneurs. Deux possibilités s’offrent à eux, soit le classement thématique soit le classement par département. Chacune de ces deux options présente des avantages et des inconvénients que je vais essayer d’analyser ici. Nous mettrons d’abord de côté les collectionneurs spécialisés soit sur un département, une région, un fromage ou un thème en particulier. Nous ne prendrons en compte que les «généralistes» ceux qui conservent toutes les étiquettes que celles-ci soient de forme, de région, de départements différents; qu’elles illustrent une boîte de camembert ou celle d’une pâte fondue.

Nous observerons tout d’abord que le choix du classement est très souvent dicté par l’origine de la collection, par sa genèse. L’environnement, la formation, le vécu de chacun est à cet effet déterminant. Un collectionneur attaché à retrouver ses racines ou dont la profession est proche de la fabrication ou de la commercialisation des fromages sera plus enclin à choisir le classement par laiteries et par départements. Alors que celui dont l’intérêt va d’abord à l’impression, à l’illustration, au charme d’un art humble et accessible fera d’emblée le choix d’un classement thématique. Au-delà de ces différences, tous ont en commun l’amour des fromages un attachement particulier pour cette forme d’expression populaire que sont les étiquettes, la nostalgie d’une époque et le sentiment qu’il faille préserver un témoignage même modeste de celle-ci.

L’avantage d’un classement par origine de production: laiteries, départements, est que cette organisation s’impose d’elle-même, la numérotation des laiteries ainsi que ceux des départements guide sans problème le collectionneur. La seule difficulté vient des étiquettes anciennes dont l’origine n’est pas déterminée et qui seront le plus souvent regroupées dans un album distinct, et pour lequel un classement thématique s’imposera. Ce classement, s’il offre l’avantage d’être facile, simple et mécanique met l’accent malgré lui sur les niveaux de qualité des étiquettes souvent différents d’une laiterie à l’autre, ce qui donne un intérêt irrégulier à ces collections. Il faut cependant reconnaître que c’est le classement le plus largement répandu.

Le classement thématique est beaucoup complexe car chaque collectionneur décidera du sien propre, bien évidemment, les animaux, les bâtiments, les personnages, les activités ou encore les blasons ou l’histoire sont des thèmes communs à tous; mais le nombre d’étiquettes que chaque collectionneur possède influencera grandement sur le choix de ces thèmes et leur éventuelle fragmentation en sous thèmes. Ainsi, moi, qui ai fait dès le début de ma collection le choix d’un classement thématique, j’ai dû diviser le thème très large des vaches en cinq sous thèmes lorsque ma collection a pris de l’ampleur (tête de vache, une vache en pied, deux vaches en pied, trois vaches en pied, quatre vaches en pied et plus…). Ce thème des vaches était exclusivement réservé aux vaches seules, les vaches accompagnées d’un personnage, posant devant une fromagerie, un monument ou autre faisant l’objet de thèmes spécifiques.  

Chaque thème porte en lui son dilemme. Si beaucoup d’étiquettes se rangent sans problème dans un thème bien défini, un certain nombre d’entre elles peuvent prétendre à être représentées dans plusieurs thèmes. Aussi, il est important avant tout de les hiérarchiser. Minnie qui joue au yoyo avec un fromage doit-elle être classée dans jeux ou dans personnages de fiction ? Lorsqu’on possède deux exemplaires de cette étiquette, cela résout le problème mais augmente artificiellement la collection. Que dire des thèmes multiples qui s’interpénètrent ou coexistent sur une même étiquette, la création d’un thème «multi thème» règlera ce problème mais ce ne sera là qu’un pis aller.

Plus une collection sera importante, et plus les thèmes devront être subdivisés en sous thèmes ce qui n’en facilitera pas l’évolution, alors qu’un classement par origine sera et restera définitif, il pourra s’accroître tout naturellement. Cela dit, l’intérêt du classement thématique qui regroupe des étiquettes illustrant un même sujet permet de faire cohabiter des laiteries, des illustrateurs, des styles, des imprimeries différentes, ainsi classée, la collection sera moins austère, plus plaisante à compulser et séduira les néophytes. On remarquera que cet avantage, spécifique au classement thématique, a converti beaucoup de collectionneurs adeptes du classement par origine qui le réserve pour un thème qui leur tient particulièrement à cœur : l’histoire, les portraits de femmes, les enfants… En leur accordant un album indépendant du reste de leur collection. D’autres collectionneurs, quel que soit le classement qu’ils aient adopté, conscients que l’accumulation sans grand intérêt des variantes (pourcentage différent, ajout ou déplacement d’un label, etc…) choisissent de ne collectionner que les étiquettes les plus représentatives ou d’établir parallèlement à leur collection proprement dite un classement de deuxième choix.

En résumé, le classement thématique plus spectaculaire mais moins rationnel sera plus facilement adopté par un directeur de musée que par un responsable des archives. Il présente aussi l’avantage de «récupérer» toutes les étiquettes sans origine précise et de regrouper tous les passe-partout dispersés ailleurs. Ce tableau étant établi, ne remettra pas en cause le choix que chaque collectionneur a pu faire pour sa propre collection mais permettra aux nouveaux collectionneurs d’appréhender les avantages et les défauts de chaque système. Comme j’ai pu l’écrire, ma collection est classée par thème, j’ai donc choisi d’illustrer cet article par une étiquette emblématique de chacun de mes thèmes et sous thèmes, ceux-ci s’élèvent au nombre de 77. Par ailleurs, ce classement permet, contrairement au classement par origine, d’observer précisément que certains thèmes sont fortement représentés alors que d’autres ne sont qu’anecdotiques ; ainsi, les vaches, les blasons, les fermières, sont des thèmes surreprésentés alors que les allégories, la fabrication ou la vente des fromages, par exemple, ne sont que rarement illustrés. La simple observation d’une collection ainsi classée nous permet de vérifier que le choix des thèmes a fortement évolué au cours des années, suivant en cela les modes, les conventions et les préoccupations du moment, mais cela devrait faire l’objet d’un autre article. En attendant, place aux images…   

vendee-25a.jpg themes-a-la-folie-0001.jpg themes-a-la-folie-0002.jpg themes-a-la-folie-0003.jpg themes-a-la-folie-0004.jpg

themes-a-la-folie-0005.jpg themes-a-la-folie-0006.jpg themes-a-la-folie-0007.jpg themes-a-la-folie-0008.jpg themes-a-la-folie-0009.jpg

themes-a-la-folie-0010.jpg chiendu87-1.jpg themes-a-la-folie-0010ter.jpg themes-a-la-folie-0011.jpg paris-hanf-l3.jpg

themes-a-la-folie-0013-1.jpg calvados-656b.jpg themes-a-la-folie-0015.jpg themes-a-la-folie-0015bis.jpg themes-a-la-folie-0016.jpg 

themes-a-la-folie-0017.jpg themes-a-la-folie-0018.jpg themes-a-la-folie-0019.jpg themes-a-la-folie-0020.jpg themes-a-la-folie-0021.jpg

themes-a-la-folie-0022.jpg calvados-709b.jpg Indre loire 927nv (Leberre 01) themes-a-la-folie-0025.jpg themes-a-la-folie-0026.jpg

Quand--C-30.jpg themes-a-la-folie-0028.jpg themes-a-la-folie-0029.jpg themes-a-la-folie-0030.jpg themes-a-la-folie-0031.jpg 

themes-a-la-folie-0032.jpg calvados-729.jpg themes-a-la-folie-0034.jpg themes-a-la-folie-0035-1.jpg themes-a-la-folie-0036.jpg 

calvados-635b.jpg themes-a-la-folie-0038.jpg themes-a-la-folie-0039.jpg paris-019.jpg themes-a-la-folie-0041.jpg

themes-a-la-folie-0042.jpg themes-a-la-folie-0043.jpg morbihan-001.jpg les-imprimeurs-98.jpg themes-a-la-folie-0047.jpg 

themes-a-la-folie-0048.jpg themes-a-la-folie-0049.jpg themes-a-la-folie-0050.jpg orne-326.jpg gourmandise-0006.jpg

themes-a-la-folie-0054.jpg themes-a-la-folie-0055.jpg calvados-730.jpg themes-a-la-folie-0058.jpg themes-a-la-folie-0059.jpg 

themes-a-la-folie-0061.jpg Indre loire 711nv (Savonnieres 02) themes-a-la-folie-0063.jpg themes-a-la-folie-0064.jpg Seine mtme 350 (PlantardA 01nv)

themes-a-la-folie-0066.jpg themes-a-la-folie-0067.jpg themes-a-la-folie-0068.jpg themes-a-la-folie-0069.jpg themes-a-la-folie-0070.jpg

themes-a-la-folie-0071.jpg 21avant.jpg

Michel Coudeyre – [Camembert-Museum, novembre 2012]

 

 

Date de dernière mise à jour : 29/04/2016

Licence Creative Commons
Camembert Museum de Serge Schéhadé est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Basé(e) sur une oeuvre à www.camembert-museum.com.