Voeux à Volonté.

voeux-24-moret2.jpg

VOEUX À VOLONTÉ [Michel Coudeyre]   

La période de fin d’année est plus propice à la consommation de produits consacrés comme le foie gras, les huîtres, la dinde ou le chapon pour ne citer que quelques aliments des plus emblématiques, plutôt que nos humbles et odorants fromages. Au milieu de ces festins ils ne sont guère à l’honneur et ont du mal à trouver leur place dans cette surabondance de mets. Eux qui sont la règle et non pas l’exception, devront attendre la Chandeleur et ses inévitables galettes qui mettra un terme à cette boulimie de circonstance. Ils redeviendront alors, pour le reste de l’année et pour notre plus grand plaisir les compagnons naturels de nos repas. S’ils ont dû céder leur place à la sempiternelle et inintéressante bûche, ils reprendront très vite leur rôle de signature de vrai repas à la française. Désormais, la revanche du fromage sera quotidienne.

voeux-14.jpg voeux-15.jpg voeux-16.jpg voeux-17.jpg

Exclus tacitement des fêtes de fin d’année, le fromage n’a illustré que rarement ces évènements sur ses étiquettes : St Nicolas, le Père Noël, les sapins décorés, le houx, le gui ou encore les Rois mages et les bonshommes de neige restent bien esseulés. Une anecdote : l’opportuniste Vache qui Rit a proposé en cadeau de Noël une série de bracelets, mais s’est bien gardée de mettre en jeux ses célèbres boucles d’oreilles.

voeux-23.jpg

voeux-18.jpg voeux-19.jpg voeux-20.jpg voeux-21.jpg

voeux-13.jpg voeux-6.jpg voeux-4.jpg pere-noel-01a.jpg

Quelques marques populaires ont pris un rendez-vous annuel avec les consommateurs et proposent des étiquettes dédiées à cette période. Ces étiquettes offrent un intérêt particulier pour les collectionneurs car liées à un événement récurrent mais fugace, leur durée de vie est brève et leur nombre limité, des étiquettes millésimées en quelque sorte. Toutes ne sont pas réussies mais cette initiative doit être saluée comme il convient car le vœu le plus cher de chaque tyrosémiophile est d’accroître sa collection autant que faire se peut.

   

Michel Coudeyre [Camembert-Museum le 15 décembre 2012]

Date de dernière mise à jour : 01/01/2013

Licence Creative Commons
Camembert Museum de Serge Schéhadé est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Basé(e) sur une oeuvre à www.camembert-museum.com.