Charles Perrault II

Chaperonred2

La version la plus ancienne du Petit Chaperon Rouge, est celle de Charles Perrault, parue dans "Les Contes de ma Mère l'Oye" en 1697. L'héroïne est une jeune fille bien élevée, la plus jolie du village, qui rencontre le loup sur son chemin dans la forêt, elle lui donne sans se méfier, des renseignements sur l'endroit où habite sa grand-mère. Le loup trouve rapidement la maison, dévore la grand-mère et prend sa place dans le lit. Arrivée chez sa grand-mère, la fillette est dévorée à son tour. La fin est malheureuse avec la victoire du méchant, et moralisatrice à souhait...

Doubs-40nv (Chaperon-10) Lechaperon-012 Souterrain-01nv (Chaperon-01) Lechaperon-014

Lechaperon-016 Lechaperon-017 Lechaperon 018 Chaperon-015nv

En 1812, les frères Grimm, dans "Contes des Enfants et du Foyer" rapportent une version différente, dans laquelle la fillette et sa grand-mère sont sauvées par un chasseur qui suivait la piste du loup. L'histoire va évoluer, et la version la plus connue est celle de l'édition de 1857, qui raconte l'histoire d'une petite fille, qui doit parcourir un chemin à travers la forêt, pour se rendre chez sa grand-mère et lui remettre une galette, ainsi qu'une bouteille de vin. Elle rencontre le loup qui va la piéger, elle sera dévorée ainsi que sa grand-mère, mais un chasseur va les sauver et les sortir indemnes en ouvrant le ventre du loup. On comprend mieux l'origine de la peur engendrée par les loups à travers les siècles en relisant ce conte...

Lechaperon-019 Lechaperon-020 Lechaperon-022 Lechaperon-021

Chaprouge-01 Chaprouge-02 Chaprouge-03 Chaperon-24 (Vezere-24nv) Correze-18nv

Chaperonloup-02 Chaperonloup-03 Chaperonloup-05 Chaperon-10 (Slfn-10nv) Chaperon-14 (Slfn-14nv)

rougette-1.jpg Rougette-2 Redhood 01nv (calvados-14) Chapelorin-01 Chapelorin-04

POURQUOI GÂCHER NOTRE PLAISIR ? En recherchant un commentaire assez original pour commenter les images ci-dessus, j'ai repéré un livre intitulé "Psychanalyse des Contes de Fées", par Bruno Bettleheim. Selon l'auteur, le petit chaperon rouge serait le symbole de la jeune fille aux portes de la puberté, le choix de la couleur rouge étant liée au cycle menstruel, le loup serait la figure du prédateur sexuel. Et dire que pendant trois siècles des générations entières de parents lisaient ce conte aux enfants sans rien y comprendre ? un grand merci à la psychanalyse...