Jean de La Fontaine II

hetel-3.jpg hetel-2.jpg hetel-1.jpg 

Histoires, légendes et superstitions autour du corbeau : Pour les marins, si un corbeau proche du bord de mer croasse pendant la nuit ou au petit matin, c’est le présage d’une tempête. Si vous voyez une volée de corbeaux, volant pendant la nuit, sachez que ce sont des âmes du purgatoire qui passent…Cependant, pour les Russes, des corbeaux qui volent la nuit ne sont que des sorcières… A l’extrémité sud-ouest du Royaume-Uni, en Cornouailles, on protège ces oiseaux, car le roi Arthur résiderait encore dans un corbeau. Sachez enfin, que si le lion représente la majesté, la symbolique du corbeau reste l’intelligence. Personnellement, quand je pense à un corbeau, je me remémore cette scène du film d’Alfred Hitchcock « Les Oiseaux » avec des corbeaux qui se rassemblent avant de s’attaquer à des enfants à la sortie de l’école… Un grand classique !

lievretortue-01.jpg lievretortue-02.jpg vienne-22.jpg Vienne-22b

Le lièvre et la tortue : En 1934, Wilfred Jackson réalisait pour les studios Walt Disney, un court métrage intitulé « The Tortoise and the Hare », d’une durée de neuf minutes, c’est une adaptation de la fable de la Fontaine « Le lièvre et la Tortue ». Des animaux se rassemblent pour assister à une course entre le lièvre (Max), et la tortue (Toby). Le lièvre étant naturellement bien plus rapide que son concurrent, assuré de vaincre, il se laisse distraire en chemin et s’arrête devant l'école de Miss Cottonmail pour faire la cour à deux pupilles, ainsi qu'une démonstration de ses aptitudes. Puis, après des exercices de baseball et de tennis, et ayant oublié sa course contre la tortue, il découvre à la dernière minute que Toby est toute proche de la ligne d'arrivée...

Miss Perrette et l'Euromillion !!! ou le rêve qui ne deviendra jamais réalité !!!

          

Perrette 017 perrette-004.jpg perrette-005.jpg perrette-006.jpg perrette-015.jpg

mayenne-36.jpg mayenne-11.jpg les-imprimeurs-65.jpg perrette-013.jpg Perrettenmdenv

La laitière et le pot au lait : Vous connaissez l’expression « Adieu, veau, vache, cochon, couvée » qui signifie la fin d’un espoir, d’une espérance. Cette formule encore usitée de nos jours, nous vient de Jean de La Fontaine et de sa fable « La laitière et le pot au lait ». C’est l’histoire de Perrette, une paysanne qui s’en va vendre son pot de lait au marché de son village. Chemin faisant, elle se prend à rêver de la somme que va lui rapporter la vente. Avec cet argent, elle pense pouvoir s’acheter des oeufs, en faire une couvée grâce à laquelle elle va élever quelques poulets dont la vente lui permettra d'acheter un cochon qui, une fois engraissé et lui-même revendu, l'autorisera à s'acheter une vache et un veau. La rêveuse Perrette se voit à terme à la tête d'un élevage de grande taille. Hélas, la jeune femme perdue dans ses rêves trébuche et fait tomber son pot de lait, le seul bien réel en sa possession. Elle perd ainsi d'un seul coup toutes ses illusions dont sa vache, son cochon et sa couvée…

    perrette-010.jpg perrette-011.jpg

Perrette, sur sa tête ayant un pot au lait, bien posé sur un coussinet, prétendait arriver sans encombre à la ville. Légère et court vêtue elle allait à grands pas ; Ayant mis ce jour-là pour être plus agile cotillon simple, et souliers plats. Notre Laitière ainsi troussée Comptait déjà dans sa pensée Tout le prix de son lait, en employait l’argent, achetait un cent d’ œufs, faisait triple couvée ; La chose allait à bien par son soin diligent. Il m’est, disait-elle, facile d’élever des poulets autour de ma maison : Le Renard sera bien habile, s’il ne m’en laisse assez pour avoir un cochon. Le porc à s’engraisser coûtera peu de son ; Il était quand je l’eus de grosseur raisonnable ; J’aurai le revendant de l’argent bel et bon ; Et qui m’empêchera de mettre en notre étable, Vu le prix dont il est, une vache et son veau, que je verrai sauter au milieu du troupeau ? Perrette là-dessus saute aussi, transportée. Le lait tombe ; adieu veau, vache, cochon, couvée ; La Dame de ces biens, quittant d’un oeil marri Sa fortune ainsi répandue, Va s’excuser à son mari, en grand danger d’être battue. Le récit en farce en fut fait ; On l' appela le Pot au lait. Quel esprit ne bat la campagne ? Qui ne fait châteaux en Espagne ? Picrochole, Pyrrhus, la Laitière, enfin tous, Autant les sages que les fous ? Chacun songe en veillant, il n’est rien de plus doux : Une flatteuse erreur emporte alors nos âmes : Tout le bien du monde est à nous, Tous les honneurs, toutes les femmes. Quand je suis seul, je fais au plus brave un défi ; Je m écarte, je vais détrôner le Sophi; On m’élit Roi, mon peuple m’aime ; Les diadèmes vont sur ma tête pleuvant : Quelque accident fait-il que je rentre en moi-même ; Je suis gros Jean comme devant.

les-imprimeurs-100.jpg perrette-007.jpg

La Revanche de Perrette !!!!! Quel Programme !!!

Qui est ce mystérieux fabricant aux initiales AG (Je le saurai un jour… je le saurai), à l’imagination débordante, qui décide de donner une suite à la fable de La Fontaine et de changer ainsi le destin de cette pauvre Perrette, qui finit par réaliser son rêve en fabricant un fromage à partir du lait d’un pot cassé… Voici ce que l’on peut lire sur cette belle étiquette : «Perrette qui se désolait, Retrouvant vite son courage, Des restes de son pot au lait, Créa ce camembert-fromage». Je me demande comment notre ami Jean-Marie Bigard aurait imaginé cette scène ? (Perrette quitte la ferme vêtue de sa plus belle robe, elle est sexy comme pas possible, son vieux mari est à l’intérieur sirotant son café fumant, la bouteille de calva est sur la table, Perrette est heureuse, elle rêve d’une vie meilleure, elle se dandine, un vent léger souffle sur son visage, et puis soudain son regard croise celui du jeune voisin de la ferme d’à côté. Elle est troublée, elle trébuche, le pot est cassé, le lait se déverse dans l’allée, Perrette pleure, mais ne se laisse pas décourager. Avec sa robe blanche aux rayures rouges, celle qu’elle porte pour se rendre en ville, elle éponge le lait versé, et avec la matière première ainsi récupérée, d’un tour de louche magique, elle fabrique un fromage camembert) … Chacun imaginera la suite qui lui convient…

ille-et-v-54.jpg

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 08/11/2016

Licence Creative Commons
Camembert Museum de Serge Schéhadé est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Basé(e) sur une oeuvre à www.camembert-museum.com.