Jean de La Fontaine : Biographie et la Fable Le Corbeau et le Renard, dans les Etiquettes de Fromage.

la-fontaine-1.jpg la-fontaine-2.jpg 

JEAN DE LA FONTAINE est né en juillet 1621 à Château-Thierry. Son père était maître des Eaux et Forêts et capitaine des Chasses. Sa mère était originaire de Coulommiers dans le Poitou. A vingt ans, il entre à l’Oratoire de la rue Saint-Honoré à Paris… Mais la vie monacale comme les études ne l’intéressent pas vraiment. En 1647, il épouse Marie Héricart âgée de 14 ans seulement. Deux ans plus tard, il décroche son diplôme d’avocat au parlement de Paris. En 1653, c’est la naissance de son fils Charles. Mais Jean de La Fontaine ne sera jamais un bon mari, ni même un bon père. Il reprendra la charge paternelle de Maître des Eaux et Forêts et la dirigera pendant 20 ans, avant de la vendre dans son intégralité en 1672. Jean de la Fontaine aimait se mêler aux sociétés précieuses et libertines de l’époque. Il va entrer au service de Fouquet et lui dédier « Le Songe de Vaux » ainsi que des poèmes prévus par contrat.. En 1684, il est élu à l’Académie Française, au fauteuil de Colbert. Sur le plan littéraire, outre les contes et les fables, jean de La Fontaine va s’essayer dans tous les genres. Ses fables au nombre de 243, restent cependant son chef-d’œuvre…

  maison-du-val-4-1.jpg

Le Corbeau et le Renard, est l'une des fables les plus connues et les plus aimées de nos petits chérubins. C'est l'occasion donc de la relire avec vos enfants, tout en regardant ces belles images du passé qui illustrent si bien cette fable : Maître Corbeau, sur un arbre perché,Tenait en son bec un fromage.Maître Renard, par l'odeur alléché,Lui tint à peu près ce langage :"Hé ! bonjour, Monsieur du Corbeau. Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau ! Sans mentir, si votre ramage Se rapporte à votre plumage, Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois. " A ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie ; Et pour montrer sa belle voix,Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie. Le Renard s'en saisit, et dit : "Mon bon Monsieur, Apprenez que tout flatteur Vit aux dépens de celui qui l'écoute : Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute. " Le Corbeau, honteux et confus, Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus.

Grandrival-02  Grandrival-07

Grandrival-01 mmrenard-01.jpg mmrenard-07.jpg mmrenard-02.jpg mmrenard-03.jpg 

mmrenard-04.jpg mmrenard-05.jpg mmrenard-06.jpg

Si nous sommes nombreux depuis des siècles à admirer et à louer les talents de fabuliste de Jean de La Fontaine, certains grands poètes comme Alphonse de Lamartine affirmaient au contraire : " On me faisait bien apprendre aussi par coeur quelques fables de La Fontaine; mais ces vers boiteux, disloqués, inégaux, sans symétrie ni dans l'oreille ni sur la page, me rebutaient...."

    hte-marne-30.jpg   

Saviez-vous que les fables de Jean de La Fontaine font partie des oeuvres dont les droits sont tombés dans le domaine public ? ce qui veut dire que tout un chacun peut éditer ou tout simplement imprimer ses textes sans avoir à s'acquiter du moindre centime en droits d'auteur. Que les Fables sont encore étudiées en France du primaire au lycée, preuve que ces textes sont indémonables et toujours d'actualité. Plus de 1200 éditions des Fables ont été recensées dans le monde depuis le XVIIème siècle... 

   corbosansegal-01.jpg Paris-127nv

cor-peau-1.jpg cor-peau-2.jpg cor-peau-3.jpg cor-peau-4.jpg Hte-saone-34nv

    

Voici quelques vers tirés des Fables vous les connaissez sûrement : "Rien ne sert de courir, il faut partir à point" "La raison du plus fort,est toujours la meilleure" "Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l'écoute" "Le travail est un trésor" "Aide-toi, le ciel t'aidera" et "Il ne faut jamais vendre la peau de l'ours, qu'on ne l'ait mis par terre" et j'en passe...  

    Ain-020nv

   Calvados-974nv Ain-021nv

renard-31g-a.jpg renard-31g-b.jpg renard-31g-c.jpg Haute saone 123 montgy nv Corbeau-05nv

"Je ne connais dans tout le recueil de La Fontaine que cinq ou six fables où brille éminemment la naïveté puérile ; de ces cinq ou six je prends pour exemple la première de toutes (Le Corbeau et le Renard), parce que c'est celle dont la morale est le plus de tout âge, celle que les enfants saisissent le mieux, celle qu'ils apprennent avec le plus de plaisir, enfin celle que pour cela même l'auteur a mise par préférence à la tête de son livre. En lui supposant réellement l'objet d'être entendu des enfants, de leur plaire et de les instruire, cette fable est assurément son chef-d'œuvre" (Jean-Jacques Rousseau).

crouge-noir-1.jpg crouge-noir-2.jpg crouge-noir-3.jpg

ligueil-1.jpg ligueil-2.jpg ligueil-3.jpg

     

Do you speak argot ? Cette version du corbeau et du renard devrait vous plaîre.Corbeau-le-ballotin sur un arbre paumé, Planquait entre ses crocs un comac frodogome; Renard-le-combinard qui n'avait pas croqué, Radina en loucedé pour lui faire à l'estom;- Bavonjavour mon pot', je n'avais pas gaffe Que tu étais Si bath, et Si bien balancé. Sans attiger, Si tes chocottes sont kif-kif avec ta bouillotte,Tu es le plus girond des mectons du loinqué. A ces vann's, le corbeau se sentit chanc'tiquer, et pour mieux faire zieuter ses crocs,Débrida son bavec, lâchant son calendos.Le renard le brifa sans casquer un rotin, Jaspinant : " Je t'ai eu avec mon baratin.Les marles auront toujours la loi avec les caves ; Ce rencard me vaut bien un fromag', têt' de nave! " Le corbeau répondit : " Vieille cloche Je m'en tap', ce fromgi avait des astibloches " Moralité : Chacun dans son loinqué, s'il veut rester peinard, doit boucler son clapet devant les combinards.

   S-marne-095nv 

  monprefere-01.jpg marne-72.jpg 

Cette fable du Corbeau et du Renard est source d’inspirations étonnantes et diverses. Voici une version signée Henri Richer (fables nouvelles mises en vers, 1729). Dans cette fable les rôles entre le Corbeau et le Renard sont inversés…Un vrai régal ! Maître Corbeau voyant Maître Renard qui portait un morceau de lard, lui dit : " Que tiens-tu là, compère ? À mon avis c'est un très mauvais plat. Je te croyais d'un goût plus délicat. Quand tu peux faire bonne chère, T'en tenir à du lard ! Tu n'es qu'un pauvre hère. Regarde près d'ici ces poules, ces canards. Voilà le vrai gibier de Messieurs les Renards. As-tu donc oublié ton antique prouesse ? Je t'ai vu cependant jadis un maître escroc. Crois-moi, laisse ton lard : ces poules te font hoc. Si tu veux employer le quart de ton adresse." Maître Renard ainsi flatté, comme un autre animal sensible à la louange, Met bas sa proie et prend le change : Mais sa finesse et son agilité ne servirent de rien : car la gent volatile gagna le poulailler, son ordinaire asile. Notre Renard retourne à son premier morceau. Mais il fut bien honteux de voir Maître Corbeau, qui le mangeait, perché sur le branchage d'un arbre sec, et qui lui dit : "Ami, à trompeur, trompeur et demi. Te souvient-il de ce fromage Que tu m'escroquas l'autre jour ? Je fus un sot alors ; et tu l'es à ton tour."

 correze-2.jpg correze-3.jpg grenard-1.jpg Calvados-922 (Grenard01-nv)

  Hte vienne 12nv ariegerenard01.jpg grenard-02.jpg

Le Corbeau et le Renard, version Pierre Perret, a sa propre moralité que voici : «On doit reconnaître en tout cas, Que grâce à Monsieur La Fontaine, Très peu de chanteurs d'opéra, Chantent aujourd'hui la bouche pleine». Et les paroles de la fable se déclinent ainsi en chanson : Maître Corbeau sur un chêne mastard, Tenait un from'ton dans le clapoir. Maître Renard reniflant qu'au balcon Quelque sombre zonard débouchait les flacons Lui dit: «Salut Corbac, c'est vous que je cherchais. A côté du costard que vous portez, mon cher, La robe du soir du Paon est une serpillière. De plus, quand vous chantez, il paraîtrait sans charre Que les merles du coin en ont tous des cauchemars.»
A ces mots le Corbeau plus fier que sa crémière, Ouvrit grand comme un four son piège à ver de terre. Et entonnant "Rigoletto" il laissa choir son calendo.
Le Renard le lui pique et dit: «Apprends mon gars Que si tu ne veux point tomber dans la panade N'esgourde point celui qui te passe la pommade...»

renarddange-01.jpg renarddange-02.jpg renarddange-03.jpg

 21avant.jpg corbeaurenard-unic-01.jpg             

 

Date de dernière mise à jour : 05/02/2017

Licence Creative Commons
Camembert Museum de Serge Schéhadé est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Basé(e) sur une oeuvre à www.camembert-museum.com.