Chèvres & Boucs.

Image chevres

Dessin pour le catalogue 2009 de BD et d'humour de Burzet.

LA CHÈVRE a été domestiquée par l'homme, il y a 10 000 ans, en Mésopotamie, entre le Tigre et l'Euphrate, dans « Le Jardin du Paradis ». Bien plus précieuse que la richesse, la santé est fortifiée par la consommation du lait et des fromages de chèvres : Zeus (Jupiter), le père et le maître des dieux n'a-t-il pas été nourri par le breuvage de la chèvre Amalthée, afin de demeurer, à jamais, par sa force et sa vigueur, le dieu des dieux ? Dix siècles avant notre ère, l'un des plus anciens et le plus illustre des poètes, Homère, exalte au chant XI de « l'Iliade » les propriétés reconstituantes du fromage de chèvre. Lors du siège de Troie, le vénérable Sage, Nestor, épuisé, et le médecin des grecs, Machaon, fils d'Esculape, dieu de la Médecine, blessé, pour se remettre se font préparer par Hécamède « du fromage de chèvre rapé, enveloppé de farine et mélangé dans du vin de Prammé ». En France, la reine des champs fut la compagne affectueuse du monde rural jusqu'au milieu du XXe siècle. Par l'incomparable variété de ses richesses, la descendante d'Amalthée, la nourrice de Zeus, permet aux pauvres de subsister et par l'inégalable qualité de son lait, donc de son fromage, autorise les nantis à se régaler autour de la table du rite.

chevre-008.jpg chevre-008a.jpg chevre-023.jpg chevre-011.jpg chevre-011a.jpg 

2-sevres-103.jpg chevre-018-1.jpg chevre-020-1.jpg chevre-019-1.jpg chevre-017-1.jpg

Indre-118 Indre-104 2-sevres-230 Indre-128nv Cher-137nv

Saviez-vous que Jupiter eut pour nourrice une chèvre ? Que le lait de la chèvre est le plus proche du lait maternel ? Que depuis l'antiquité, la chèvre a nourri l'humanité et sauvé de la famine les populations les plus déshéritées ? Saviez-vous qu’il y a seulement quelques décennies, biquettes et brebis, sous la protection de leurs chevrières et bergers, entretenaient et égayaient les paysages du Poitou et des Causses, assurant aux consommateurs de fromages l'authenticité des saveurs de terroir? Que de nos jours, la plupart des exploitations de chèvres et de brebis laitières se font en ateliers intensifs et stabulation permanente, avec, pour les plus favorisées une aire d'exercice comme le veulent les prisons modernes ? Ainsi va la vie….

chevre-005.jpg 2-sevres-096nv (Bourry 01)  chevre-007.jpg chevre-007a.jpg chevre-015.jpg

chevre-002.jpg chevre-002a.jpg chevre-003.jpg chevre-010.jpg chevre-022.jpg

chevre-016.jpg chevre-016a.jpg chevre-004.jpg chevre-024.jpg chevre-014.jpg

chevre-025.jpg chevre-025b.jpg chevre-030a.jpg chevre-030b.jpg chevre-027.jpg

chevre-013.jpg chevre-031.jpg chevre-026-1.jpg chevre-001.jpg chevre-032.jpg

indre-et-loire-361.jpg chevre-033.jpg Vendee 101 Charente-265 Isere-20 

Charente-68 Cantal-60 2-sevres-214 Vienne-212 Charente-304

Vienne-256nv Vienne-249nv (SlMaggi) 2 sevres 239nv 2-sevres-241nv Indreloire 1254nv (leMoutier 04)

Stloup-01nv chevre-006.jpg


 

 

 

 

 

Des histoires… chèvres..... Dans les Deux-Sèvres...

Plateau de fromages en guise d’entrée en matière, pour la présidente Isabelle Grandbarbe et ses assesseurs de la première chambre civile du tribunal de Grande Instance de Poitiers. Faute de trancher dans le contenu des quatre boîtes de «Camembert de chèvre» qui leur ont été offertes lundi, les magistrats ont maintenant la délicate tâche de comparer leurs étiquettes … et leurs ressemblances. Lescure-Bougon attaque Eurial-Poitouraine en concurrence déloyale. Conflit qui se cristallise autour d’une petite chèvre brune du Poitou.

Brune ou Blanche  ? Cette jolie biquette figure depuis des décennies aux côtés d’une bergère, sur les étiquettes de Bougon, marque leader sur le marché des camemberts de chèvre. Mais depuis 1996, le groupe Eurial-Poitouraine en a fait la figure emblématique de son camembert au lait cru «Soignon». Etiquetage en rupture avec les autres camemberts de chèvre du groupe, dont les boîtes représentent des chevrettes blanches.

Soignon

Choix de nature à semer le trouble dans l’esprit du consommateur qui fréquente les rayons où voisinent les deux fromages ? Avocats du groupe Lescure-Bougon, Maître Charles Ottavy et son confrère parisien Xavier de Roux n’en doutent pas. Outre la chèvre poitevine, ils notent beaucoup d’éléments de ressemblance entre les deux boîtes : « Les couleurs utilisées pour le pourtour (rouge et or) et le cadre, en bas de l’étiquette, rouge avec le nom du produit inscrit en blanc. Les deux avocats soutiennent qu’en «créant ainsi la confusion entre son nouveau produit et le Bougon, Eurial-Poitouraine tente de cannibaliser le marché du camembert de chèvre en profitant de la réputation du bougon, leader sur ce marché et, de ce fait, commet un acte de concurrence déloyale».

Ventes en chute : Maître Ottavy et Maître de Roux soulignent les effets "très durement ressentis de cette concurrence : une chute des ventes de bougon de près de 43pct. Ils chiffrent le préjudice du groupe qu’ils représentent à 17 millions de francs".

Représentant du groupe Eurial-Poitouraine, Me Lesage-Castel leur reproche de faire tout un fromage d’une chèvre qui «fait partie du patrimoine régional» et ne peut à ce titre «être confisquée par aucun producteur» Similitude des étiquettes ? Il y’a peut-être des ressemblances liées au fait que tout le monde vend du chèvre concède Me Lesage-Castel, expliquant que son client « n’avait pas du tout besoin de créer une confusion » pour lancer son camembert de chèvre au lait cru. «Tous les fabricants de fromage de chèvre représentent évidement une chèvre sur leurs étiquettes. On saurait difficilement leur en faire grief.

Déstabilisation : L’avocat d’Eurial rappelle à toute fin utile qu’une coopérative rachetée ultérieurement par Poitouraine «La Mélusine» vendait en 1955 des fromages dont l’étiquette représentait une bergère et une chèvre blanche ou brune. Cette même biquette Poitevine est réapparue dès 1972 sur les buchettes du groupe, ajoute Me Lesage-Castel. Concluant à une «tentative de déstabilisation» sur le marché -stagnant- du fromage de chèvre, l’avocat d’Eurial-Poitouraine réclame à ses adversaires des dommages et intérêts

Article de presse paru  en 1999, signé Alain Defaye.


Date de dernière mise à jour : 07/10/2017

Licence Creative Commons
Camembert Museum de Serge Schéhadé est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Basé(e) sur une oeuvre à www.camembert-museum.com.