Thème de l'Histoire : Le cardinal de Richelieu, Mazarin, Colbert et les mousquetaires du Roi.

Palais-Cardinal

L'Ancien Palais Cardinal fut construit par Richelieu en 1628. A sa mort, Richelieu lègue son Palais au Roi. La régente Anne d'Autriche s'y installe, ainsi que le jeune Louis XIV et son frère. Le Palais Cardinal devient ainnsi le Palais Royal.

Cardinal.jpg Cardinal-A.jpg cardinal-b.jpg

Marque déposée le 24 avril 1901, à 9h35, au greffe du tribunal de Commerce de La Seine, par Messieurs Hanff et Leu, demeurants à Paris. Cette marque est de couleurs variables, elle s'applique sur les boîtes de fromages et divers emballages...

Le cardinal de Richelieu est né sous le nom d'Armand Jean du Plessis. En 1606, il est nommé évêque de Luçon et montre rapidement de grandes qualités d'administration. Il est alors chargé de représenter le clergé aux Etats généraux en 1614 et s'attire rapidement les faveurs de la régente Marie de Médicis et du maréchal Concini. Ces derniers le nomment secrétaire d'Etat deux ans plus tard. Lorsque Louis XIII, fils de Marie de Médicis fait assassiner Concini, Richelieu suit la reine en exil, au château de Blois. A force d'efforts et de diplomatie, il parvient à réconcilier le roi et sa mère. Il est nommé cardinal en 1622 puis entre au Conseil en 1624. Il ne tarde pas à en prendre la tête et exerce son autorité sur le pays en compagnie du roi.

Cardinal-001.jpg Cardinal-002.jpg Cardinal-003.jpg

Afin d'asseoir définitivement le pouvoir royal, le Cardinal va s'appliquer à en éliminer tous les opposants, notamment au sein de la noblesse. Il assure une politique de réforme, tournée vers le développement économique et colonial. Richelieu lutte également vigoureusement contre le protestantisme, oblige La Rochelle à la reddition et instaure la paix d'Alès, qui accorde aux protestants la liberté de culte mais leur ôte tous pouvoirs.
Les méthodes fiscales du cardinal sont loin d'être appréciées et il doit faire face à de nombreuses révoltes. Par ailleurs, la politique qu'il mène contre les Habsbourg ne plaît pas à Marie de Médicis et au parti dévot. Tous tentent de faire destituer le ministre. Richelieu avait en effet envahit la Valteline, Mantoue et Pignerol. Mais cet événement, appelé la journée des Dupes, est un échec et Richelieu conserve le pouvoir. Toujours contre les Habsbourg d'Autriche, il s'allie à la Suède et entre dans la guerre de Trente Ans en 1635. Il crée la même année l'Académie française.

Cardinal-005.jpg Cardinal-006.jpg Cardinal-004.jpg Cardinal-007.jpg 

Un homme politique, un cardinal devenu impopulaire : À l'annonce de la mort de Richelieu, le peuple alluma des feux de joie, tellement les réformes qu'il avait engagées étaient impopulaires. En mourant, Richelieu allait nommer Mazarin comme son successeur. Pourquoi me diriez-vous représenter Richelieu sur des boîtes à fromage, s'il était tellement impopulaire ?  Tout simplement parce qu'il était aussi un grand homme, et que les français se reconnaissent en lui.

Richelieu-001.jpg Richelieu-002.jpg Indre loire 167nv (luzé 05)


Mazarin.jpg

Jules Mazarin (Giulio Mazarini) est né à Pescina, au sud-est de l'Italie en 1602. Il devient vice-légat d'Avignon en 1634, puis nonce à Paris de 1634 à 1636. Richelieu se sentant accablé par l'âge, va retenir Mazarin auprès de lui et va lui confier des missions dont il va s'acquiter fort bien. Apprécié par le Roi, Mazarin va s'installer au palais royal. Il est naturalisé français en 1639, et devient cardinal en 1641. A la mort de Richelieu en 1642, Mazarin est nommé Principal Ministre de l'Etat, soit Premier Ministre. Sa fortune devient colossale, le cardinal confondant les caisses de l'Etat avec ses propres deniers. À partir de 1643, Mazarin gouverne la France durant la régence d'Anne d'Autriche, et restera Premier Ministre jusqu'à sa mort en 1661.


     

Jean-Baptiste Colbert (Reims 1619-Paris1683), était le contrôleur général des finances de France de 1665 à 1683.Il entre au service du roi de France Louis XIV à la mort de son protecteur Mazarin. En concurrence avec Fouquet, il le remplace à la charge d'intendant. Acteur important d'une politique économique interventionniste, il favorise le développement du commerce et de l'industrie en France, par la création de fabriques étatiques. Il accordera pour 40 ans à la Compagnie de l'Amérique du Sud qui prendra pour nom Compagnie des Indes Orientales, la Guyane, les Antilles, le Canada et la Floride. Il va aussi créer une flotte de guerre de 276 bâtiments, et fera agrandir ou créer les ports de Brest, Cherbourg et Rochefort. Il achètera Dunkerque aux anglais. On parle de nos jours de colbertisme pour désigner une doctrine économique.


Mousquetaire-06.jpg mousquetaire-07.jpg mousquetaire-09.jpg

LES MOUSQUETAIRES : Leur devise était un pour tous, et tous pour un. Alexandre Dumas les a immortalisés dans « Les Trois Mousquetaires ». Ce corps d’élite fut créé par Henri IV, et c’est son fils le roi Louis XIII qui allait doter cette compagnie de Gardes, de mousquets, en 1622. Ces hommes étaient recrutés parmi les gentilshommes ayant déjà servis dans la Garde. Ils formaient la garde du Roi à l’extérieur. Devenir mousquetaire était une promotion. Ils avaient la particularité de savoir se battre à pied ou à cheval. Mazarin n’appréciait pas trop ces turbulents mousquetaires du roi. Il décida alors en 1646 de dissoudre leur compagnie.

Mousquetaire-02.jpg Mousquetaire-03.jpg Mousquetaire-05.jpg Mousquetaire-04.jpg  

Mousquetaire-011.jpg Mousquetaire-12

DArtagnan_.jpg saoneetloire-13.jpg charente-3.jpg Charente-3B

manche-206.jpg    


 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 21/02/2016

Licence Creative Commons
Camembert Museum de Serge Schéhadé est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Basé(e) sur une oeuvre à www.camembert-museum.com.