Edifices Religieux : Abbayes, Eglises, Chapelles, Cathédrales, Baptistères, Basiliques, Couvents.

Catdle amiens 1 Catdle amiens 2 Catdle amiens 3 Catdle amiens 4 

La Cathédrale d'Amiens (80) est inscrite depuis 1981, au patrmoine mondial de l'Unesco. Quelques chiffres : 145m de long, une hauteur de flèche de 112m et sous voûte de 42m, un volume intérieur de 200000m3, c'est l'un des plus hauts et plus vastes édifices médiévaux jamais élevés en France. Afin d'établir l'édifice solidement, les fondations furent creusées sous 8m de profondeur. Malgré ses dimensions imposantes, les batisseurs ont gardé toute sa légéreté à l'édifice.


Abayelepetit 01 Abayelepetit 03 Abayelepetit 05 Abayelepetit 04

L'Abbaye de Saint-Pierre-sur-Dives (14) C'est suite à la mort de son mari Guillaume Comte d'Eu en 1011, que la comtesse Lesceline, va décider de transformer son château en monastère. Des religieuses de l'ordre de Saint-Benoît, vont s'y installer et y vivre, avant de déménager 30 ans plus tard, dans un nouveau monastère à Saint-Désir de Lisieux. Des Bénédictins vont les remplacer à partir de 1046. A leur tête, l'abbé Ainard, un religieux remarquable par sa piété et sa science. Grâce à lui, le monastère sera agrandi, et la première église abbatiale construite. La consécration a lieu en 1067, avec la présence du nouveau roi d'Angleterre Guillaume, Duc de Normandie. Au XIIIème siècle, l'abbaye se développe, et les religieux font construire une halle pour les foires et marchés à Saint-Pierre-Sur-Dives (On peut y trouver le dimanche, si ma mémoire est bonne, au milieu des fruits et légumes, des marchands de vieux papiers, bien fournis en étiquettes de fromages). Au XVIème siècle, l'église en mauvais état est complétement reconstruite. L'abbaye possède des terres, des moulins, et reçoit des donations. Enfin, en 1987, fut inauguré dans les bâtiments conventuels, un musée des techniques fromagères, comprenant une bibliothèque et un centre de documentation.


St corentin 01 St corentin 03

La Cathédrale Saint-Corentin (29), ce bel édifice gothique, a été construit à Quimper, du 13ème au 15ème siècle. les deux flèches n'ont été élevées qu'en 1856, sur le modèle breton de la flèche de Pont-Croix. Pour payer les frais de construction, l'évêque demanda un sou par an, pendant cinq ans, aux 600.000 fidèles du diocèse. Pendant la Révolution, objets sacrés et statues sont brûlés et dispersés. Edifice classé aux monuments historiques depuis 1862.


Catdle coutce 1 Catdle coutce 2 Catdle coutce 3 Catdle coutce 4 

La Cathédrale de Coutances est l'un des monuments religieux les plus prestigieux de Normandie. Elle fut édifiée au début du XIIIème siècle, à une altitude de 90mètres, d'où elle domine la ville de Coutances, à l'époque où l'on reconstruisait le chœur de l'abbatiale de Saint-Étienne de Caen et la Merveille du Mont Saint-Michel, dans une Normandie que venaient de reconquérir les Français. Ce chef d'œuvre de l'art gothique respecte pourtant certaines traditions architecturales qui ont façonné les édifices majestueux de l'art roman normand. Haut lieu de la foi chrétienne, la cathédrale est encore aujourd'hui le témoin de toutes les formes de dévotions qui y sont apparues au cours des siècles. Les coutançais, qui avaient leurs propres églises dans la commune venaient souvent dans la cathédrale pour y faire des tractations commerciales avec les pèlerins, mais aussi pour venir puiser de l'eau dans un puits, dont subsiste encore le conduit dans le bras nord. Pour les habitants, la cathédrale était aussi un lieu de passage d'un quartier à un autre.


Dordogne-017NV Stfront-02NV Stfront-04NV

La Cathédrale Saint Front de Périgueux (24) est reconnaissable à sa silhouette très particulière , qui domine la ville de Périgueux. elle supporte fièrement ses cinq coupoles qui lui donne une allure byzantine indéniable... D'abord sanctuaire au VIIIème dédié à Saint Front, évangélisateur de la ville, puis monastère dont on peut encore visiter le cloître qui date du XIIème, l'édifice ne deviendra cathédrale qu'en 1669. Etablie sur le même plan que la basilique Saint Marc de Venise, en forme de croix grecque, la cathédrale actuelle date du XIIème, construite suite à l'incendie de 1120 qui avait ravagé l'édifice antérieur. C'est au XIXème siècle qu'Abadie, architecte du Sacré Cœur à Paris, entreprend de faire restaurer la cathédrale en mettant tout particulièrement l'accent sur les coupoles. De l'ancien édifice, il ne reste que le clocher...


Saone-Loire15nv

Abbaye Saint-Philibert de Tournus (71) Ancien monastère Bénédictin, situé à Tournus en Saône et Loire. Monument historique classé depuis 1840, son église abbatiale, est l’un des plus grands monuments romans de France. C’est au XVème siècle que le Palais abbatial actuel est construit. De nombreuses parties du monastère sont toujours conservées comme le cellier, le réfectoire, le cloître et la salle capitulaire. Restaurée à plusieurs époques, et remarquablement préservée, elle domine de ses pierres roses et ocres la cité de Tournus, sur la rive droite de la Saône.


Vienne-12B vienne-12.jpg

Baptistère Saint-Jean à Poitiers (86) Le baptistère Saint Jean est l'un des plus anciens monuments chrétiens d'Europe dont les parties les plus anciennes datent du IVe siècle, époque de Saint Martin et de Saint Hilaire, premier évêque connu de Poitiers. Il abrite une piscine baptismale de forme octogonale, utilisée alors pour le baptême par immersion, ainsi qu'un très bel ensemble de peintures murales des XIe-XIIe et XIIIe s. et une remarquable collection de sarcophages mérovingiens.  


Catdle bayeux 2 Catdle bayeux 3

La Cathédrale de Bayeux : Au coeur de la ville médiévale, élément indissociable d'un ensemble épiscopal remarquablement préservé, la cathédrale de Bayeux est un joyau de l'architecture normande. Consacrée en 1077 en présence de Guillaume le Conquérant, septième duc de Normandie et roi d'Angleterre, c'est pour elle qu'est confectionnée la célèbre Tapisserie de Bayeux qui raconte l'histoire de la conquête de l'Angleterre en 1066 et à laquelle participe Odon, l'évêque de Bayeux. Progressivement remaniée et agrandie tout au long du Moyen Âge, elle se présente de nos jours comme un édifice gothique des XIIIe-XVe siècles qui enveloppe tel un reliquaire, la structure romane primitive (tours de la façade occidentale, nef et crypte).


Chapelle Chapelle Chapelle 1


Saone loire 17 Saone loire 18 Saone loire 19 


Moselle 13a Moselle 13b


 

 

 

 

Domaine-cat-03NV Domaine-cat-04NV Domaine-cat-05NV

Domaine Cat-01nv Domaine cat-02nv


Sarthe 040 sarthe-104.jpg

NOTRE-DAME DE TORCÉ [TORCÉ-EN-VALLÉE 72] Une tradition respectable rapporte que, non loin de l’autel druidique dont la pierre se voit à l’entrée du village de Torcé, était un chêne immense consacré aux fausses divinités, en grande vénération parmi les Gaulois. Des solitaires envoyés par Saint Innocent, évêque du Mans, auraient abattu cet objet d’idolâtrie pour en construire la première chapelle consacrée au vrai Dieu et probablement au culte spécial de Marie. Dès 1063, un prieuré dépendant de l’abbaye de Marmoutiers fut établi près de l’église de N-D de Torcé. Le vénérable Hildebert de Lavardin, évêque du Mans (1097-1125) ratifia cette donation. Ce fut surtout à partir du XIIIème siècle que les pèlerins affluèrent aux différentes fêtes de la Sainte Vierge en l’église de Torcé. Une confrérie s’y fonda au XIVème siècle et ses fêtes devinrent célèbres sous le titre « Pardon de Notre-Dame ». Le couronnement de la statue de N-D de Torcé eut lieu en 1855. Le pèlerinage existe toujours le 2 juillet chaque année. C’est une grande fête qui porte le nom de la « Juillette ».


 

 

 

Date de dernière mise à jour : 13/03/2016

Licence Creative Commons
Camembert Museum de Serge Schéhadé est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Basé(e) sur une oeuvre à www.camembert-museum.com.