Nicolas... C'est Noël...

saint-nico-01.jpg saint-nico-02.jpg saint-nico-03.jpg saint-nico-05.jpg

Pere-noel-07 pere-noel-06.jpg pere-noel-05.jpg

pere-noel-01.jpg pere-noel-02.jpg

Saint-Nicolas divise l’Alsace et la Lorraine :
La Lorraine a déposé le nom de Saint Nicolas à la Propriété industrielle. L'Alsace est furieuse. En ce jour de Saint-Nicolas, la querelle risque de gâcher la fête.
Saint Nicolas n'aura-t-il bientôt plus le droit d'apporter des friandises aux enfants alsaciens? C est en tout cas la grande crainte du député UMP du Haut-Rhin, Eric Straumann, depuis le dépôt, en mai dernier par Nancy et la ville de Saint-Nicolas-de-Port, deux Villes de Lorraine, de la marque Saint Nicolas auprès de l'Institut national de la propriété industrielle (INPI). Aujourd'hui, à l'occasion de la célébration de cette fête dans de nombreux pays d'Europe et dans l'est et le nord de la France, l'élu alsacien a décidé d'organiser un happening devant la Maison de l'Alsace à Paris afin d'alerter l'opinion publique sur le « rapt » par la Lorraine de cet ancêtre du Père Noël. << Ce dépôt à l'INPI est le fruit d`une réflexion menée depuis de nombreuses années, rétorque Luc Binsinger, le maire ex-MoDem, aujourdhui sans étiquette, de Saint-Nicolas-de-Port. Nous voulions nous prémunir des petits malins qui auraient eu l'idée de déposer cette marque à notre place et qui auraient pu attaquer tous les produits utilisant des appellations comme “marché de saint Nicolas” ou “pain d'épice de Saint Nicolas” que nos artisans locaux commercialisent à cette époque de l'année >>. Par ce dépôt, les Lorrains protégeraient aussi du même coup leurs voisins alsaciens.
Inspiré de l'évêque Nicolas de Myre, né vers 280 en Turquie et mort le 6 décembre 342, Saint Nicolas, chargé d'apporter des friandises aux enfants sages, a gardé de son modèle une longue barbe blanche, une mitre et un grand manteau rouge. « Notre basilique abrite la relique des phalanges de saint Nicolas », souligne fièrement Luc Binsinger. Toutefois, pas de quoi se sentir propriétaire du nom de l'ancien évêque, selon les Alsaciens !

St-nicolas-01 St-nicolas-02

st-nicolas-03.jpg st-nicolas-04.jpg St-nicolas-05

St-nicolas-25a St-nicolas-50a

Qui nous dit que les Lorrains ne vont pas nous accuser de contrefaçon ?
Jean Klinkert, directeur de l’Agence de Développement Touristique du Haut-Rhin.
Mais pourquoi n'avoir pas associé ces derniers à leur démarche ? "Nous n'y avons pas pensé, nous faisons mea culpa", répond Luc Binsinger. Mais dans la région du kouglof ces excuses laissent de marbre. « Nous avons envoyé un courrier au maire de Nancy, André Rossinot, UMP-Parti Radícal afin que cet enregistrement auprès de l'inpi soit retiré au 1er février, tempête Jean Klinkert, directeur de l'ADT 68 (Agence de développement touristique du Haut-Rhin). Si nous n'obtenons pas gain de cause d'ici-là, nous n’hésiterions pas à mener une action en justice. ›› Les Alsaciens estiment que ce dépôt de marque revient à accorder un monopole de la Saint-Nicolas aux villes lorraines, alors que, rien que dans le Haut-Rhin, une trentaine de marchés, foires et fêtes de la Saint-Nicolas se déroulent chaque année. « Qui nous dit que les Lorrains ne vont pas nous accuser de contrefaçon ?   s’inquiète Klinkert << Ce n’est pas du tout notre intention >>, martèle de son côte Luc Binsinger
ALEXANDRA ECHKENAZI (Journal Le Parisien du 06 décembre 2010)
 

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 15/05/2014

Licence Creative Commons
Camembert Museum de Serge Schéhadé est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Basé(e) sur une oeuvre à www.camembert-museum.com.