La Famille COURTONNE

Illust-1015 fabrication du camembert courtonne nv

Albert Courtonne  [Saint-Germain-de-Montgommery, Calvados]

En 1884, Albert Courtonne, habitant Vimoutiers (Orne) commence à fabriquer des fromages, à la ferme de La Tour qu'il exploite à Saint-Germain-de-Montgommery, dans le calvados. Vers 1910, Emile et Georges Courtonne, deux de ses fils, s'associent pour reprendre l'exploitation et la fromagerie. Malheuresement, Georges est tué pendant la guerre. Adrienne, l'épouse d'Emile, assure la relève. Le troisième fils, Henri, revient de la guerre diminué mais fabrique des camemberts, sous la marque ''Le Vainqueur'', jusqu'à son décès en 1922.

Emile et son épouse, née Adrienne Houlette poursuivent donc seuls la fabrication, soit environ 1 000 camemberts par jour. Ce couple a six enfants, dont trois resteront dans la profession : Albert, Maurice et Daniel. La demande, surtout pour le camembert '' Royal Montgommery'' est exponentielle. Émile Courtonne rachète à la famille Lainey, également fromager, en 1922, le Domaine d'Hectot à Camembert et crée l'étiquette savoureuse ''Camembert de Camembert'' puis Coutonne's-Camembert'' pour les exportations outre-Manche. Il vend aussi cidre et calvados. Aprés la seconde guerre mondiale, leur fils Daniel Courtonne (1913-2007) et sa femme, Simone, reprennent le flambeau et continuent de fabriquer des camemberts jusque dans les années 1980. Leur camembert aura même l'honneur de figurer sur la table de l'Elysée. Daniel est fait Chevalier du Mérite Agricole, une médaille descernée par Pierre Androuet, le grand maitre fromager.

Courtonne-01nv Courtonne-03nv Courtonne-02nv

Courtonne-01.jpg Illust-394nv durandfrancois calvados-530.jpg

Sur sa Ferme de la Heurtaudière, à Vimoutiers, Albert Courtonne l'exploite durant sa vie avec son épouse. Cette ferme laitière et cidricole, produisait également de la viande. Pendant la guerre de 1914-18, A. Courtonne fournit aux armées, viande et calvados lequel constitue une part des fameux ''monte-en-ligne'' des Poilus au front. A. Courtonne laisse sa ferme à un de ses petit-fils, également prénommé Albert et qui se marie avec Marthe Grandière, en 1935. Le couple Courtonne-Grandière fait bâtir une fromagerie de camemberts qui atteint vite la production de 300 à 500 unités journalières, lesquelles sont expédiées sur Paris et en Belgique. En 1958, les Courtonne-Grandière cessent leur activité.

Maurice Courtonne fabrique des camemberts sur le Domaine d'Hectot de 1970 à 1981, date à laquelle il revend sa marque à Nadia et François Durand mais les camemberts sont fabriqués sur la Ferme de la Héronnière tout  en reprenant l'effigie de Marie Harel. C'est la seule fromagerie produisant des camemberts fermiers au lait cru en A.O.C. (A.O.P.) et que vous pouvez visiter.

 

 

Date de dernière mise à jour : 30/09/2018

Creative Commons Licence
Camembert Museum by http://www.camembert-museum.com/ is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.